F1 : Canal+ prolonge les droits pour une longue durée

F1 : Canal+ prolonge les droits pour une longue durée©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mercredi 06 avril 2022 à 20h28

La Formule 1 sera encore diffusée par Canal+ de nombreuses années. Le patron de la chaîne cryptée a annoncé une signature jusqu'en 2029 !



La saison de Formule 1 a débuté sur les chapeaux de roue avec déjà deux belles courses conclues par les victoires de Charles Leclerc à Bahreïn, le 20 mars, puis le succès du tenant du titre Max Verstappen à Djeddah en Arabie Saoudite, le 27 mars. Les deux épreuves ont aussi flambé à la télévision sur Canal+, le diffuseur en France. Le premier Grand Prix de la saison a réuni 1,32 million de téléspectateurs, soit 12,9% de part d'audience, tandis que la seconde course a fait mieux en termes d'audience : 1,42 M (et 7,9%).

Saada : « Nous devenons ainsi le premier diffuseur mondial »

La chaîne payante va même aller plus loin avec la Formule 1 puisque les saisons vont être diffusées jusqu'en 2029, annonce Maxime Saada dans L'Equipe, ce mercredi après-midi. « Elle sera sur Canal+ jusqu'à la fin de la décennie. Nous avons signé un accord exclusif de diffusion jusqu'en 2029, pour la France et l'Afrique (25 pays) et nous devenons ainsi le premier diffuseur mondial, révèle le président de Canal+ sur le site du quotidien sportif. Le GP de Bahreïn (le 20 mars), c'était 41,3% de part de marché sur nos abonnés ! Sur la tranche, nous étions première chaîne nationale devant TF1, et ce en crypté. Nous avions même fait 43% sur le GP d'Abu Dhabi la saison passée avec un pic à 2,4 M de téléspectateurs. Cela n'arrive pas très souvent, nous n'avons par exemple jamais fait plus de 35% sur la Ligue 1 lorsque nous avions tous les matchs sur la fin de la saison dernière. »

La Formule 1 est devenue plus importante que la Ligue 1

Le précédent contrat était de 60 millions d'euros par saison. Le nouveau est plus élevé et « augmente dans des proportions significatives », confie Saada. « Mais on l'accepte parce que Liberty Media a réalisé un travail exceptionnel dans l'accès aux champions, à tous les acteurs de la discipline, pour internationaliser et en faire aussi un succès aux États-Unis, avec les nouvelles caméras embarquées dans les monoplaces, l'accord avec Netflix autour de Drive to survive... », relève le patron de C+ qui souligne aussi que la Formule 1 est devenue plus importante que la Ligue 1 sur sa chaîne, une chose impensable il y a quelques années. « En audience pure, la Ligue des Champions attire en moyenne 1,6M de téléspectateurs, la F1 1,1 M, la moto 800 000 et la Ligue 1 arrive quatrième avec 533 000 téléspectateurs de moyenne sur l'affiche du samedi soir et moins le dimanche... J'ai même envie de dire quatrième ex-aequo puisque le Top 14 est à 528 000. Les sports mécaniques sont désormais parmi les sports rois de Canal+ », observe Maxime Saada.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.