F1 - Aston Martin : Amende avec sursis pour Vettel

F1 - Aston Martin : Amende avec sursis pour Vettel©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le dimanche 10 juillet 2022 à 09h37

Les dirigeants de la Formule 1 ont infligé à Sebastian Vettel une amende de 25 000 euros avec sursis, pour avoir quitté le briefing des pilotes vendredi.


Sebastian Vettel est en colère et il l'a fait savoir vendredi ! Lors du traditionnel briefing des pilotes, le quadruple champion du monde allemand a quitté la réunion avant la fin, afin de protester contre « les décisions incohérentes » prises par les commissaires lors des différents incidents de course qui peuvent émailler un Grand Prix. « Ça fait 15 ans qu'on a les mêmes discussions, j'en ai ras-le-bol », a notamment déclaré le pilote Aston Martin, selon des propos rapportés par la BBC. Les dirigeants de la Formule 1 n'ont pas tardé à statuer après ce coup de colère : Vettel écope d'une amende de 25 000 euros avec sursis, sursis valable jusqu'à la fin de la saison.

"Les pilotes ne sont pas libres de partir quand ils le souhaitent"

« Le pilote Sebastian Vettel a quitté la réunion des pilotes qui s'est tenue à 19h30 le vendredi 8 juillet, sans autorisation, et a exprimé sa frustration lors de la réunion. Les pilotes ne sont pas libres de partir quand ils le souhaitent, ce qui constitue une violation de l'obligation d'y assister. Les pilotes à ce niveau sont des modèles pour tous les pilotes du monde et, de l'avis des commissaires, Vettel n'a pas réussi à respecter cette norme dans ce cas. Par la suite, Vettel a eu une réunion avec le directeur de course, qui a informé les commissaires que Vettel s'était excusé sans réserve, et qu'en outre, ils avaient eu une conversation très constructive sur les sujets de la réunion et plus encore. Les commissaires sportifs déterminent qu'il y a une infraction, qui ne peut aller sans pénalité, mais que sur la base du rapport du directeur de course, il existe des facteurs d'atténuation. Par conséquent, les Commissaires Sportifs ordonnent une amende de 25 000 €, qui est suspendue pour le reste de la saison 2022. Cela signifie que Vettel ne sera tenu de payer l'amende que s'il ne se présente pas à un briefing des pilotes pendant le reste de l'année, ou enfreint l'article de l'ISC qui stipule : "Tout mot, acte ou écrit ayant causé un préjudice moral ou une perte à la FIA, ses organes, ses membres ou ses dirigeants, et plus généralement sur l'intérêt du sport automobile et sur les valeurs défendues par la FIA." » Le champion du monde 2010, 2011, 2012 et 2013, actuel 13eme du classement des pilotes, a intérêt à se tenir à carreaux lors des cinq prochains mois...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.