F1 - Alpine/Ocon : " Monter en puissance "

F1 - Alpine/Ocon : " Monter en puissance "©Media365

Rédaction Sport365, publié le jeudi 04 mars 2021 à 11h20

A 24 ans, Esteban Ocon va entamer sa cinquième saison en Formule 1, la deuxième chez Alpine, qui a succédé à Renault. Il espère briller sous les couleurs bleu-blanc-rouge, aux côtés de Fernando Alonso.



Esteban Ocon, que pensez-vous de cette A521 dévoilée mardi ?
J'ai discuté avec l'équipe technique. J'ai eu mes ingénieurs au téléphone pendant tout l'hiver et les mécaniciens. Ce que je vois est très encourageant. Je pense que nous sommes en bonne position. La monoplace est une évolution de 2020, ce qui est positif pour nous. L'équipe devrait disputer la Q3. Nous avions un bon rythme. J'ai connu le podium. J'ai évidemment aimé cette sensation. J'ai très envie de la retrouver. Nous voulons viser entre plus de régularité sur tous les types de circuits. Nous allons retrouver des pistes que nous connaissons pour la plupart. Nous savons le rythme à tenir au cours d'une saison très intense. J'ai hâte d'y retourner. C'est une nouvelle ère pour l'équipe, de nouvelles couleurs, de nouvelles personnes, un nouveau coéquipier. C'est beaucoup de changements, mais j'espère que ça sera de bons changements et je suis sûr que l'équipe aura un beau futur.

C'est votre deuxième année au sein de l'équipe, avez-vous appris de l'expérience de la saison 2020 ?
C'est sûr que c'est beaucoup mieux d'avoir fait une saison avec son équipe. On l'a vu l'année dernière avec Daniel (Ricciardo), qui est monté en puissance pour sa deuxième année comparée à sa première. Je vais tout faire pour faire la même chose, monter en puissance dans cette deuxième année. Je me sens beaucoup mieux intégré dans l'équipe, j'ai le soutien de toutes les personnes autour de moi. Je me sens super bien entouré. On, est plus serein, on sait à qui parler aux moments cruciaux.


Ressentez-vous de la pression sur vos épaules ?
On a une responsabilité en tant que pilote, c'est nous qui allons faire la performance en piste. Il faut qu'on retransmette tout le travail qui est fait à Enstone et à Viry-Châtillon en piste pour performer. Le tour de qualification, les moments cruciaux en piste, les tours de sortie après les pit-stops..., c'est à nous, en tant que pilote, de mettre tout ça en œuvre pour arriver à faire des résultats à la fin. On a ce poids sur les épaules, c'est sûr. Je prends le challenge avec grand plaisir, j'ai hâte de montrer nos couleurs à tout le monde avec les meilleurs résultats possibles en 2021. Toutes les années, je cherche à m'améliorer, me remettre en question, regarder ce que fait mon coéquipier, et progresser. C'est comme ça qu'on devient le meilleur à la fin. Même Fernando (Alonso), à son âge (39 ans), il apprend encore des choses.

Avez-vous vu que le champagne allait disparaitre des podiums de F1, pour être remplacé par du vin pétillant ?
Ah bon ? Le champagne va disparaitre ? Je n'étais pas au courant. Déjà à Bahreïn, c'était de l'eau de rose, ce n'était pas du champagne. Je ne bois pas d'alcool de toute façon, donC ce n'est pas très grave.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.