F1 : Alonso chez Renault, jamais deux sans trois ?

F1 : Alonso chez Renault, jamais deux sans trois ?©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, publié le jeudi 14 mai 2020 à 15h49

Renault s'apprête peut-être à réussir un coup de maître. Le baquet de Daniel Ricciardo, officiellement libre depuis jeudi, pourrait être récupéré par un certain Fernando Alonso, candidat à un retour en F1.



Plusieurs médias espagnols s'en faisaient déjà l'écho dès mercredi, la rumeur enfle encore après le départ confirmé de Daniel Ricciardo : Renault pourrait accueillir à nouveau Fernando Alonso, qui a exprimé ses envies de retour en F1 à plusieurs reprises. Les dirigeants de Liberty Media vont pousser plus que jamais pour un come-back de l'Espagnol, surtout en ces temps très difficiles économiquement. Et pour que celui-ci franchisse définitivement le pas, rien de mieux que son équipe de coeur, où il a décroché ses deux couronnes de champion du monde il y a quinze ans (2005 et 2006), revenant ensuite en 2008 et 2009 avant d'enchaîner Ferrari puis McLaren durant la dernière décennie.

Brundle semblait avoir tout compris

Parti remporter deux fois les 24 Heures du Mans (2018 et 2019) chez Toyota, où il a également été sacré champion du monde d'Endurance, Fernando Alonso a aussi tenté l'expérience des 500 Miles d'Indianapolis, jouant notamment la victoire en 2017 (finalement cinquième), puis du Dakar cette année (il a terminé treizième). Mercredi, la réponse du pilote de 38 ans à un tweet de l'écurie française a aussi contribué à raviver la flamme, 2021 pouvant constituer une parfaite année de transition pour préparer la nouvelle voiture en vue des grands changements de règlement en 2022.


Le même jour, Martin Brundle, consultant pour Sky Sports, semblait avoir déjà tout compris : « Je vois un scénario avec Carlos Sainz chez Ferrari, Ricciardo chez McLaren et probablement Alonso chez Renault. » Depuis, on le sait, les deux premiers transferts ont effectivement eu lieu... Quant au « probablement », il laisse juste une part de doute sur la possibilité de voir Sebastian Vettel rejoindre l'équipe au Losange. Mais Brundle n'exclut pas non plus que l'Allemand soit tout simplement absent la saison prochaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.