F1 : Alonso attend "surtout 2022"

F1 : Alonso attend "surtout 2022"©Media365

Thomas Siniecki : publié le samedi 17 octobre 2020 à 22h54

Fernando Alonso est toujours aussi enthousiaste en vue de la suite des événements avec Renault en F1. L'Espagnol se projette d'ores et déjà sur la saison 2022, celle qui doit permettre de rebattre toutes les cartes entre les différentes écuries.



Renault a signé le week-end dernier son premier podium de la saison, avec Daniel Ricciardo à la troisième place du Grand Prix de l'Eifel (couru au Nürburgring). Fernando Alonso, qui remplacera l'Australien l'an prochain et effectuera ainsi son grand retour en F1 après deux ans d'absence, n'est pas surpris : "Je sais ce dont l'équipe est capable et que les perspectives d'avenir sont bonnes. Le podium n'était qu'une conséquence, ça devait arriver. Le plus important, c'est de continuer sur cette tendance, on doit maintenir cette dynamique l'année prochaine et surtout en 2022. On sait comment y arriver." Tout le paddock considère la saison 2021 comme une année de transition, avant les grands changements de règlement qui permettent à un bon nombre d'équipes de se projeter d'ores et déjà vers cette saison 2022.

L'idée globale sera de rendre l'ensemble des voitures plus simples d'utilisation, une évolution qui était normalement prévue pour 2021 mais a été repoussée d'un an à cause des conséquences de la pandémie de coronavirus. L'effet de sol sera ainsi considérablement réduit, plusieurs pièces standardisées et le poids global augmenté de 25 kilos, ce qui fera perdre environ trois secondes au tour. "Même si on va dix secondes moins vite, tant que c'est plus excitant, tout le monde s'en fout", résume Kimi Räikkönen, bien dans son style (propos relayés par le site de Red Bull). "Les voitures sont tellement complexes qu'il faut débourser des sommes astronomiques pour gagner ne serait-ce qu'un dixième de seconde", expliquait encore l'an dernier Ross Brawn, le directeur sportif de la F1.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.