F1 : A Imola, une course avant même le départ

F1 : A Imola, une course avant même le départ©Panoramic, Media365

Nicolas Kohlhuber, Media365 : publié le samedi 31 octobre 2020 à 09h55

Pour le 13eme Grand Prix de la saison de Formule 1, la FIA a décidé d'adopter un format presque inédit : une épreuve en deux jours avec une seule séance d'essais libres. Imola est un véritable test pour ce format condensé.



Dans une saison 2020 déjà bien chamboulée, les habitudes des pilotes de Formule 1 sont une nouvelle fois bouleversées. Ce week-end, le Grand Prix d'Emilie-Romagne va se disputer dans un format bien particulier. A Imola, le Grand Prix va s'étaler sur seulement deux jours. Avant la 13eme course de l'année qui est prévue dimanche, les monoplaces ne vont rouler que deux fois : ce samedi matin lors des essais libres et ce samedi après-midi pour les qualifications. Ce format ramassé a été rendu nécessaire par une année bouleversée par le Covid-19. Mais c'est aussi un vrai test pour l'avenir de la discipline. Dès l'année prochaine, certains Grand Prix pourraient être rabotés pour permettre une multiplication des rendez-vous et peut-être une hausse du spectacle.

Un changement pour des courses plus spectaculaires ?

On pourrait lentement assister à la mort des essais libres multiples. A la place des trois séances d'une heure, une unique opportunité d'1h30 est offerte à Hamilton, Gasly & co pour dompter la piste. Si cela implique des repères moins importants pour les pilotes, surtout à Imola où la F1 n'a plus fait escale depuis 2006, c'est aussi une pression supplémentaire pour les ingénieurs. L'éventail de tests se retrouve réduit par cette décision et le délai d'analyse encore plus. Il n'y aura plus que 2h30 entre la fin de l'unique séance d'essais libres et le début officiel des hostilités, les qualifications. Dans ce laps de temps, la moindre donnée pourra être décisive, chaque soucis technique fatal. Les équipes engagées dans le championnat vont devoir accepter une part d'inconnu, notamment au niveau de la consommation d'essence et de l'usure des pneus. Les stratégies pourraient alors être plus fragiles et l'incertitude plus grande. L'impact sur le spectacle proposé en piste pourrait être réel. Mais pour le savoir, il faudra suivre ce Grand Prix d'Emilie-Romagne qui est déjà historique à cause de sa programmation. Un de plus dans cette saison 2020...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.