Essais de présaison : Les monoplaces en piste à Barcelone puis Bahreïn

Essais de présaison : Les monoplaces en piste à Barcelone puis Bahreïn©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 26 janvier 2022 à 15h30

Afin de préparer au mieux le début de la saison 2022, les écuries auront droit à six jours d'essais de présaison, tout d'abord à Barcelone à la fin du mois de février puis à Bahreïn une semaine avant le premier Grand Prix.

Les écuries de Formule 1 sont désormais prévenues. Alors que bon nombre d'entre-elles ont déjà dévoilé la date de présentation de leurs nouvelles monoplaces, les dirigeants de la discipline ont finalisé leurs plans pour ce qui est des essais de présaison. Alors que l'an passé, pour des raisons sanitaires mais également économiques, les écuries n'avaient eu droit qu'à trois jours de préparation sur le circuit de Sakhir deux semaines avant l'ouverture de la saison, la donne sera légèrement différente. En effet, alors que la Formule 1 va vivre en 2022 une véritable révolution sur le plan technique avec des monoplaces fondamentalement différentes de ce qui avait été fait avant, un retour à deux blocs d'essais distincts a été validé. Destination prisée des écuries depuis de longues années, le circuit de Barcelone-Catalogne sera une nouvelle fois mis à contribution du 23 au 25 février. Toutefois, ces essais se dérouleront à huis clos et bénéficieront d'une couverture médiatique minimale.


Une grande répétition générale à Bahreïn

Une fois les tests de Barcelone terminés, les écuries auront moins de deux semaines pour en tirer des enseignements. En effet, elles seront ensuite attendues du 10 au 12 mars sur le circuit de Sakhir pour ce qui sera considéré comme des « essais officiels de présaison ». A une semaine de l'ouverture de la saison sur le même tracé, les équipes pourront montrer aux spectateurs massés dans les tribunes leurs nouvelles monoplaces alors que leurs préparations pour la première manche de la saison seront bien avancées. Etant organisés par la F1, ces essais bénéficieront de quasiment tous les égards alloués habituellement aux Grands Prix. Autrement dit, les moyens de production télévisuelle seront d'ores-et-déjà en place et permettront une diffusion en direct de l'événement, tout comme l'évolution des chronos des pilotes en piste. En attendant cette première explication en piste, dont les enseignements seront toujours à prendre avec des pincettes, Aston Martin donnera le coup d'envoi des présentations dès le 10 février prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.