Décès George Floyd : Jordan et Hamilton en colère

Décès George Floyd : Jordan et Hamilton en colère©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le lundi 01 juin 2020 à 09h56

Une semaine après la mort de George Floyd, Michael Jordan et Lewis Hamilton montent au créneau. Le second s'offusquent notamment du silence de la F1.

Michael Jordan et Lewis Hamilton tapent du poing sur la table. Alors qu'une nuit de tension a encore agité les Etats-Unis et que de nouvelles émeutes se sont déroulées sous les fenêtres de Donald Trump une semaine après la mort de George Floyd, la légende du basket américain et le Britannique triple tenant du titre de la couronne mondiale en F1 montent au créneau. Pour Jordan, le décès de cet homme noir de 46 ans tué par un policier blanc le 25 mai dernier à Minneapolis vient rappeler que le racisme est malheureusement bel et bien enraciné aux USA, et cela rend tout aussi furieux que triste l'ancienne superstar des Chicago Bulls, venue dénoncer dans un communiqué ce dimanche ce racisme systémique à ses yeux. « Je suis profondément triste, réellement peiné et vraiment en colère, commence le communiqué. Je vois et ressens la douleur, l'indignation et la frustration de chacun. Je suis du côté de ceux qui dénoncent le racisme enraciné et la violence envers les personnes de couleur dans notre pays. Nous en avons assez », déplore notamment l'actuel propriétaire des Charlotte Hornets, non sans avoir une nouvelle pensée pour la famille endeuillée de l'ex-rappeur et sportif devenu symbole de la lutte contre le racisme.

Hamilton : « Je reste encore seul »

« Une pensée pour la famille de George Floyd et pour toutes les autres vies qui ont été enlevées sans raison et brutalement à travers des actes racistes et injustes. » Lewis Hamilton aurait aimé entendre ce genre de propos de la bouche de ses confrères et rivaux du monde de la F1, restés beaucoup trop silencieux au goût du sextuple champion du monde. Et alors que les faits dates de sept jours déjà, Hamilton crie au scandale face à si peu de réaction des pilotes et du paddock d'une manière plus générale. « Certains d'entre vous figurent parmi les plus grandes stars et pourtant vous restez silencieux face à l'injustice (...) Personne ne bouge le petit doigt dans mon industrie qui est bien sûr un sport dominé par les blancs. J'y suis l'une des seules personnes de couleur, je reste encore seul », regrette le champion sur son compte Instagram dans une story. Au passage, l'égérie de l'écurie Mercedes relaie le post d'une autre personnalité : l'acteur et chanteur américain Jamie Foxx. Comme Hamilton, Foxx ne comprend pas que certains puissent faire preuve de mutisme dans un contexte aussi écœurant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.