Coronavirus : Un dirigeant de Red Bull voulait contaminer délibérément ses pilotes

Coronavirus : Un dirigeant de Red Bull voulait contaminer délibérément ses pilotes©Panoramic, Media365

Dimitri Ferrero, publié le mardi 31 mars 2020 à 17h50

Afin de les immuniser pour lame début de la saison, un dirigeant de la firme automobile de Red Bull souhaitait que l'ensemble de ses pilotes soient infectés par le virus


Helmut Marko, responsable de la filière des jeunes pilotes chez Red Bull en F1, a expliqué avoir voulu « organiser un camp pour qu'ils soient infectés » par le Covid-19, le 29 mars dernier. L'Autrichien de 76 ans a mis en avant le fait que « les pilotes sont jeunes et en excellente santé » pour résister au virus et ainsi démarrer la saison de Formule 1 aux dates convenus. Sa proposition n'a cependant pas été retenue par son écurie. Marko avait déjà fait parler de lui il y a quelques jours manifestant les effets néfastes du confinement sur l'économie en déclarant qu'il avait été « légèrement surpris » que les « gens acceptent aussi facilement de tout prendre sur eux »

La F1 toujours à l'arrêt

En raison de la crise sanitaire que traverse la planète actuellement, la FIA a déjà reporté les Grands Prix de Bahreïn, du Vietnam, de Chine, des Pays-Bas, d'Espagne et d'Azerbaïdjan, tandis que ceux de Monaco et d'Australie ont dû être annulés. Mardi, après un vote électronique des membres du Conseil Mondial du Sport automobile, une délégation de pouvoir a été accordée au président de la FIA, Jean Todt, afin qu'il puisse prendre des décisions urgentes et nécessaires concernant l'organisation des compétitions en 2020. Un point précise ainsi que des points du calendrier officiel peuvent être modifiés à la suite d'une consultation commune. La FIA et la F1 pourront ainsi modifier le calendrier sans devoir être obligés de passer par un vote.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.