Coronavirus : Trulli souhaite que les pilotes baissent leur salaire

Coronavirus : Trulli souhaite que les pilotes baissent leur salaire©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI : publié le dimanche 12 avril 2020 à 14h24

L'ancien pilote Jarno Trulli estime que les pilotes de Formule 1 doivent accepter de participer à l'effort financier pour aider leur sport en ces temps difficiles, alors que plusieurs Grands Prix ont déjà été annulés ou reportés.



En raison de la pandémie de coronavirus, la saison de Formule 1 débutera, au mieux, le 28 juin lors du Grand Prix de France, et il faudra rattraper le temps perdu, avec déjà sept Grands Prix reportés depuis le début de saison, que les dirigeants de la F1 ne désespèrent pas de reprogrammer d'ici la fin de saison, quitte à terminer l'exercice 2020 et janvier 2021. En raison de cette crise sans précédent, l'ancien pilote Jarno Trulli (252 Grands Prix entre 1997 et 2011, une victoire à Monaco en 2004) estime que les pilotes actuels devraient baisser leur salaire : « Je pense que la situation va affecter tout le monde en Formule 1. Il n'y aura pas d'exception. Il va falloir réduire les coûts, et tout le monde va devoir le comprendre, y compris les pilotes. Tout le début de la saison est déjà menacé. Je pense que les pilotes doivent baisser leur salaire. Les pilotes doivent courir et pour le moment il n'y a pas de course. Ils doivent se regrouper autour d'une table et décider. Les pilotes ont beaucoup de passion. Je les ai fréquentés pendant longtemps. Mais c'est aussi un travail. Il y a des tests, des voyages, des courses. Pour le moment, il n'y a pas de spectacle, donc il faudra avoir moins d'attentes. S'ils arrivent à faire 20 Grands Prix, alors ça voudra dire qu'ils ont fait toute la saison. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.