Charles Leclerc : " Je serais content de garder Seb auprès de moi "

Charles Leclerc : " Je serais content de garder Seb auprès de moi "©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le jeudi 23 avril 2020 à 14h42

Dans un entretien accordé à Canal +, Charles Leclerc a évoqué son confinement, l'éventuelle reprise de la saison mais surtout sa relation avec Sebastian Vettel. Et le Monégasque souhaite continuer sa collaboration avec le pilote allemand.

Comme les 19 autres pilotes de Formule 1, Charles Leclerc a commencé la saison avec un faux départ. Longtemps dans l'incertitude, l'exercice 2020 a été suspendu à quelques heures de la première course de la saison, en Australie. Depuis plus d'un mois, le Monégasque se retrouve confiné chez lui. Depuis la Principauté, le pilote Ferrari a fait le point sur sa situation et son avenir dans un entretien accordé à Canal+. Le quatrième de la dernière saison a notamment évoqué sa relation avec Sebastian Vettel. Et alors que son avenir est déjà lié avec l'écurie italienne sur le long terme, au contraire de son coéquipier, le pilote de 22 ans souhaite voir ce duo à l'équilibre parfois instable s'établir sur la durée. « Seb est un très, très bon pilote, je serais content de le garder auprès de moi. Après je respecterai la décision de Ferrari dans tous les cas. Et après, on verra à l'avenir, mais j'ai énormément appris et il me reste beaucoup à apprendre de Seb, en tout cas je serais content de continuer à l'avoir comme coéquipier. » Une déclaration qui peut surprendre tant les tensions ont été nombreuses dans ce couple où la place de numéro 1 était très convoitée.

« On redécouvrirait des circuits sur lesquels on a beaucoup roulé donc ça pourrait être pas mal »

Quoi qu'il arrive concernant l'avenir du pilote allemand, les deux hommes feront équipe si la saison reprend. Une reprise sur laquelle, Charles Leclerc s'est exprimé. Il a notamment évoqué la possible tenue de deux courses sur un même circuit. Un choix qui semble l'intéresser, surtout si l'idée d'avoir une course à l'endroit et une à l'envers se concrétise. « Ca changerait pas mal de choses. J'ai aussi entendu dire qu'ils étaient en train de considérer de faire deux courses sur le même circuit, une dans le bon sens du circuit et l'autre dans le sens inverse. Si c'est vraiment le cas ce sera quelque chose de plutôt cool. Je pense que ce serait bien pour la F1, on redécouvrirait des circuits sur lesquels on a beaucoup roulé donc ça pourrait être pas mal, après je ne sais pas si tous les circuits peuvent se le permettre pour les règles de sécurité. Normalement les circuits sont étudiés seulement dans un sens, mais ça pourrait être une bonne chose. »


Charles Leclerc, un pilote qui gagne des courses depuis son salon

S'adapter à un nouveau moyen de concourir, Charles Leclerc en a pris l'habitude. Depuis le début de la crise sanitaire, il s'est illustré à plusieurs reprises sur les courses virtuelles organisées pour occuper les pilotes. Celui qui a gagné deux courses a expliqué que ces évènements parfois décriés restent un bon moyen de garder le rythme dans le contexte sanitaire actuel. « J'ai vu quelques critiques sur les réseaux sociaux comme quoi c'était pris trop sérieusement, mais à la fin c'est comme ça, on est des pilotes, on a tous envie d'être compétitifs on a tous envie de gagner, et même si c'est beaucoup d'amusement, ça nous permet aussi de s'entraîner pour la concentration. Conduire une voiture sur un jeu vidéo ce ne sera jamais pareil que dans la réalité, mais c'est ce qui se rapproche le plus dans cette période de confinement et c'est ce qui nous aide à garder notre esprit compétitif. » Sur console ou sur circuit, Charles Leclerc a toujours aussi faim de victoires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.