AlphaTauri : Gasly voit son avenir être lié à celui d'Herta

AlphaTauri : Gasly voit son avenir être lié à celui d'Herta©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 06 septembre 2022 à 16h50

Cible prioritaire d'Alpine pour la saison prochaine, Pierre Gasly ne sera autorisé à quitter le giron de Red Bull que si Colton Herta est autorisé par la FIA à s'engager en faveur d'AlphaTauri.



La donne est désormais claire. L'écurie Alpine est à la recherche d'un pilote pour accompagner Esteban Ocon la saison prochaine après avoir vu Oscar Piastri lui échapper. En effet, le pilote australien a pu s'engager pour les saisons 2023 et 2024 avec McLaren après avoir obtenu la validation de son contrat par la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA). Si les noms de potentiels remplaçants à Fernando Alonso se sont multipliés, un d'entre-eux s'est très rapidement imposé comme la cible préférentielle de Laurent Rossi et Otmar Szafnauer. Il s'agit de celui de Pierre Gasly. Toutefois, la signature du pilote français est loin d'être acquise puisque l'intéressé est toujours sous contrat avec le groupe Red Bull et ce jusqu'au terme de la saison 2023. Toutefois, alors que l'avenir de Pierre Gasly semble bouché dans le giron du groupe autrichien, Helmut Marko a récemment ouvert la porte mais seulement si les « conditions sont remplies ». L'une d'entre-elles est la sécurisation du potentiel remplaçant du Normand. A ce sujet, Christian Horner a confié que seule une « option intéressante » le pousserait à libérer Pierre Gasly, qui « fait du bon travail chez AlphaTauri ».

L'arrivée de Gasly chez Alpine dans les mains de la FIA

Cette option est toujours plus celle menant à Colton Herta. Actuellement engagé avec Andretti en IndyCar, le pilote américain n'a jamais caché son envie de rejoindre la F1 et a récemment pris le volant de la McLaren 2021 sur le tracé portugais de Portimão. « Je pense que c'est un talent formidable, a confié au magazine britannique Autosport Christian Horner au sujet du plus jeune vainqueur de course en IndyCar. C'est un jeune Américain qui s'est distingué aux États-Unis, donc il sera très intéressant de voir comment il se comporte en F1. » Ne cachant pas le fait que la F1 est toujours plus populaire aux Etats-Unis, le patron de l'écurie Red Bull Racing assure qu'« avoir un pilote américain qui réussit pourrait être très intéressant ». Toutefois, en l'état actuel des choses, Colton Herta ne répond pas à tous les impératifs vis-à-vis de la super-licence nécessaire pour arriver en F1 et seule une dérogation de la part de la FIA pourrait changer la donne. « On a juste besoin de clarifier la situation en ce qui concerne les points, ce qui, je l'espère, se fera bientôt, a déclaré Christian Horner. Car ça joue un rôle clé sur le marché des transferts. » Alors que plusieurs patrons d'écurie sont déjà vent debout contre une telle dérogation, la FIA aura une décision lourde de sens à prendre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.