Alonso revient sur la polémique d'Abu Dhabi

Alonso revient sur la polémique d'Abu Dhabi©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 22 février 2022 à 14h07

Lors de la présentation de la nouvelle Alpine, dont il aime bien le rose, Fernando Alonso est revenu sur la polémique du Grand Prix d'Abu Dhabi et le départ de Michael Masi, et a "un avis différent" sur la question.



En marge de la présentation de la nouvelle monoplace d'Alpine, lundi au Palais de Tokyo, Fernando Alonso, présent à Paris aux côtés de son coéquipier Esteban Ocon, a défendu la nouvelle couleur, rose, de cette Alpine A522, qui n'a pas manqué de faire polémique. "Je l'aime bien ! C'est différent, plus brillant. Et je pense que ça devrait bien donner à la télévision ! Maintenant, nous allons voir si elles sont rapides et pas seulement belles...", a déclaré l'Espagnol. Il s'est ensuite exprimé sur le renvoi de Michael Masi, le directeur de course de la F1, qui n'aura pas survécu à l'énorme scandale déclenché par le sacre de Max Verstappen aux dépens de Lewis Hamilton lors du dernier Grand Prix de la saison à Abu Dhabi, dans des conditions très particulières.

Et si Alonso reprochait à Masi un manque d'autorité et d'être "trop tendre", notamment par rapport aux pénalités, il "espère" que son départ n'est pas lié à ce qu'il s'est passé à Abu Dhabi. "Ce que je veux dire, c'est que le nouveau président (de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, ndlr) voulait manifestement s'assurer que tout était bien en place, et comme, je l'ai déjà dit plusieurs fois, j'apprécie Mohammed et l'approche qu'il a. Et il pensait que nous avions besoin de nouvelles idées, pour le bien de tout le monde, et donc ça me satisfait, a-t-il confié. Mais en ce qui concerne Abu Dhabi, j'ai un avis différent, je ne pense pas qu'il se soit passé quelque chose de mal là-bas. Je ne pense pas qu'ils aient fait ce changement en raison d'Abu Dhabi, en tout cas je ne l'espère pas."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.