Accords Concorde : Toutes les équipes ont officiellement signé

Accords Concorde : Toutes les équipes ont officiellement signé©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 19 août 2020 à 10h56

Au lendemain de l'annonce faite par McLaren, Ferrari et Williams, l'ensemble des formations engagées en F1 ont signé les Accords Concordre.

Personne ne manque à l'appel. Si McLaren, Ferrari et Williams ont assuré dès ce mardi avoir apposé leur signature sur les Accords Concorde, confirmant par la même occasion leur engagement jusqu'en 2025, la Formule 1 a officiellement annoncé ce mercredi que les sept autres écuries actuellement présentes dans le championnat ont fait de même. Ces nouveaux accords, qui varient à la marge d'une écurie à l'autre et dont la teneur restera secrète, vont permettre une modification de la redistribution des ressources entre les équipes et vont de pair avec la nouvelle réglementation financière en place dès 2021, symbolisée par une limitation du budget lié à la performance, mais également technique, avec de nouvelles monoplaces lancées en 2022 dont l'objectif est de permettre plus de bataille en piste. « Ces accords vont sécuriser un avenir durable à long terme pour la Formule 1 et, en conjonction avec les nouveaux règlements, va réduire les disparités économiques et sportives entre les écuries, permettant de niveler les forces, d'avoir une compétition plus serrée en piste, ce que nos fans demandent », déclare la Formule 1 dans un communiqué.


Todt : « Un nouveau chapitre de l'histoire de la F1 s'apprête à débuter »

Alors que Mercedes a longtemps été sur la réserve concernant les nouveaux Accords Concorde, pointant souvent les avantages accordés à Ferrari en raison de son statut d'écurie historique, Toto Wolff et les dirigeants de la marque allemande ont finalement dit « oui » à la F1 au moins jusqu'en 2025, au grand bonheur de Chase Carey. « Cette année a été sans précédent pour le monde et nous sommes fiers que la F1 a pu se rassembler au cours des derniers mois afin de reprendre la compétition de manière sécurisée, a rappelé le patron de la F1 dans un communiqué. Plus tôt dans l'année, nous avions dit qu'il faudrait plus de temps pour finaliser les Accords Concorde en raison de la nature imprévisible de la pandémie. Nous sommes ravis d'avoir pu conclure un accord avec les dix écuries dès le mois d'août et finaliser les plans pour l'avenir à long terme de la discipline. » Une stabilité pour les cinq prochaines saisons, au minimum, qui ravi également le président de la FIA, Jean Todt. « Au fil de ses 70 ans d'histoire, la F1 s'est développée à une vitesse remarquable, repoussant les limites de la sécurité, de la technologie et de la compétition jusqu'à ses limites les plus absolues et aujourd'hui, elle confirme qu'un nouveau chapitre excitant de son histoire s'apprête à débuter. » Maintenant que la question du maintien des dix écuries actuelles est bouclée, la Formule 1 pourra ouvrir celle de l'expansion de la grille à une ou deux nouvelles formations.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.