WEC : Arrivée en 2024 de Lamborghini

WEC : Arrivée en 2024 de Lamborghini©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 18 mai 2022 à 21h10

La marque italienne Lamborghini a confirmé ce mardi les rumeurs concernant son arrivée en championnat du monde d'endurance à l'horizon 2024.

L'endurance automobile confirme toujours plus qu'un nouvel âge d'or se prépare. Alors que Toyota et Glickenhaus sont déjà engagés dans la catégorie Hypercar du championnat du monde d'endurance (WEC), de nombreux constructeurs préparent leur arrivée tels Porsche, Ferrari, Cadillac, BMW, Acura ou encore Alpine. Si Audi a officiellement mis son projet « sur pause » pour se focaliser sur sa future arrivée en Formule 1, une autre marque du groupe Volkswagen sera au rendez-vous à compter de 2024. Comme la rumeur l'indiquait depuis plusieurs semaines, Lamborghini a officiellement lancé un prototype répondant à la norme LMDh, avec un châssis, une boîte de vitesses et un système hybride standardisé, pour un engagement à compter de la saison 2024, autant à l'échelle mondiale en WEC qu'en Amérique du Nord dans le championnat IMSA. « Ce passage dans la catégorie la plus importante de l'endurance marque une étape importante pour notre entreprise, a déclaré dans un communiqué le PDG de Lamborghini Stephan Winkelmann. Nous allons nous mesurer aux meilleurs, sur les terrains de compétition les plus exigeants. »


Ligier partenaire de Lamborghini ?

Toutefois, si les premiers bruits de couloir laissaient entendre que Lamborghini allait utiliser une plateforme commune aux projets de Porsche, dont le futur prototype pourrait faire ses débuts en compétition avant la fin de l'année 2022, et d'Audi, qui ne devrait jamais voir le jour, la donne serait différente. En effet, alors que les deux marques allemandes ont choisi de collaborer avec le fabriquant de châssis américain Multimatic, Lamborghini devrait officialiser dans le courant de l'été sa décision de prendre une direction différente. Déjà partenaire de la marque italienne pour le développement de ses modèles GT3, Ligier serait le partenaire châssis désigné par Lamborghini. Un choix qui était de toute façon limité par le règlement LMDh, qui impose l'utilisation d'un châssis développé par un des constructeurs autorisés. Si Lamborghini ne devrait pas engager elle-même ses prototypes, l'ambition de la marque est claire. « Cela donnera encore plus de visibilité à notre programme de sport automobile, qui connaît un grand succès, mais cela nous permettra également de tester les technologies futures : nos prototypes LMDh deviendront notre laboratoire à ciel ouvert le plus sophistiqué sur quatre roues », a affirmé le patron de Lamborghini.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.