Sébastien Loeb bientôt en DTM ?

Sébastien Loeb bientôt en DTM ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 30 mars 2022 à 19h01

Le nonuple champion du monde des rallyes Sébastien Loeb (48 ans) a été aperçu au volant d'une Ferrari de l'équipe AF Corse, liée à Red Bull, qui évolue en DTM, le championnat allemand de voitures de tourisme.


Sébastien Loeb a fêté ses 48 ans en février dernier, et l'Alsacien veut encore se lancer de nouveaux défis professionnels. Après le rallye WRC, où il a construit sa légende en décrochant neuf titres de champion du monde (un record), le rallye-raid, le WTCC (championnat du monde des voitures de tourisme), le rallycross, les 24 Heures du Mans, la montée de Pikes Peak, le Trophée Andros, l'Extreme E et bien d'autres, le pilote pourrait bien se lancer en DTM, le championnat allemand des voitures de tourisme. C'est en tout cas ce que révèle le site spécialisé Autosport. Ce mardi, Sébastien Loeb a été vu sur le circuit de Spa au volant d'une Ferrari de l'équipe AF Corse, liée à Red Bull, sponsor historique de l'Alsacien. Si les deux pilotes de l'équipe, le Néo-Zélandais Nick Cassidy et le Brésilien Felipe Fraga avaient leur voiture, respectivement aux couleurs d'AlphaTauri et de Red Bull, Sébastien Loeb avait quant à lui une voiture blanche. Toujours selon Autosport, Red Bull n'a pas confirmé la présence de Loeb mais n'a pas démenti non plus.

Loeb engagé en Extreme E cette saison

Le pilote français, s'il s'engageait en DTM, remplacerait Nick Cassidy, qui dispute également le championnat de Formule E et qui manquera donc plusieurs étapes de la saison de DTM, qui en compte huit, dont quatre en Allemagne, entre le 30 avril et le 8 octobre. Aucun pilote français ne sera engagé cette saison dans ce championnat, remporté en 2021 par l'Allemand Maximilian Götz. DTM ou pas, Sébastien Loeb, qui a déjà participé au Dakar (deuxième) et au Rallye Monte-Carlo (vainqueur !) cette année, ne s'ennuiera pas en 2022, puisqu'il participe au championnat Extreme E, créé en 2021 et qui met aux prises des SUV électriques. Le pilote français a terminé troisième de la première étape, en Arabie Saoudite, et quatre sont encore au programme, en mai en Italie, en juillet en Ecosse ou au Sénégal, en septembre au Chili et en novembre en Uruguay. Et rien ne dit qu'il ne participera pas à d'autres rallyes WRC cette saison...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.