Plus de 20 000 spectateurs pour une course de Nascar

Plus de 20 000 spectateurs pour une course de Nascar©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le jeudi 16 juillet 2020 à 16h24

L'événement sportif américain avec la plus grande affluence depuis le début de la pandémie s'est tenu mercredi dans le Tennessee, plus de 20 000 spectateurs ayant assisté à une course de Nascar.


Si les Etats-Unis sont le pays le plus touché au monde par le Covid-19, avec près de 3,5 millions de cas et plus de 137 000 morts, et un nouveau nombre record d'infections au coronavirus sur la journée de mercredi (plus de 67 600 cas supplémentaires), ils n'en ont pas moins accueilli mercredi l'événement sportif avec la plus grande affluence sur leur sol depuis le début de la crise sanitaire. Une course de Nascar s'est ainsi déroulée devant plus de 20 000 personnes sur la Bristol Motor Speedway de Bristol, dans le Tennessee, autour d'un circuit qui peut en contenir 140 000 places.

Un drapeau confédéré survole le circuit 

Les spectateurs devaient venir avec un masque, qui est un véritable sujet de tension de l'autre côté de l'Atlantique, mais pouvaient l'enlever une fois dans les tribunes, où la distanciation sociale était respectée. "Ça fait vraiment du bien de voir les fans de retour", a souligné pour ESPN Clint Bowyer, à la fin d'une course remportée par son compatriote américain Chase Elliott. Et alors que le Nascar a banni le drapeau confédéré, perçu comme un symbole du racisme et de l'esclavagisme, un avion a survolé le circuit du Tennessee avec un énorme drapeau confédéré. Des drapeaux qui étaient aussi vendus aux abords de la Bristol Motor Speedway. 


La semaine dernière, Donald Trump s'était élevé sur Twitter contre cette interdiction, "demandant aussi des excuses à Bubba Wallace", le seul pilote noir du circuit. Un nœud de pendu, rappelant les lynchages visant les populations noires aux États-Unis, avait été retrouvé dans son garage, où il était en réalité en place depuis plusieurs mois. "Est-ce que Bubba Wallace s'est excusé auprès de tous ces grands pilotes et responsables de la Nascar qui lui sont venus en aide, l'ont soutenu et étaient prêts à tout sacrifier pour lui, avant de se rendre compte que tout cela n'était qu'un autre canular ? Avec ça et la décision du drapeau, ils ont eu leurs pires audiences de l'histoire !", avait écrit le président américain. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.