Nascar : Finalement, ce n'était pas un acte raciste contre Bubba Wallace

Nascar : Finalement, ce n'était pas un acte raciste contre Bubba Wallace©Media365

Aurélie SACCHELLI : publié le mercredi 24 juin 2020 à 12h09

Le FBI a fait savoir que la corde de pendu retrouvée dans le garage de Bubba Wallace, le seul pilote noir évoluant en Nascar, sur un circuit de l'Alabama, avait en fait été placée depuis plusieurs mois.

L'affaire avait fait grand bruit dans le sport américain. Dimanche, une corde de pendu avait été retrouvée dans le garage de Bubba Wallace, le seul pilote évoluant en Nascar cette saison, dans son garage du circuit de Talladega, en Alabama (l'Etat où il est né), avant le départ de la course. Finalement, la course avait été reportée à lundi en raison de la pluie, et avant le départ, tous les pilotes et les staffs s'étaient regroupés derrière Bubba Wallace pour lui montrer leur soutien, poussant même sa Chevrolet jusqu'à la ligne de départ, ce qui a ému aux larmes le pilote de 26 ans. Une enquête a été ouverte pour retrouver le ou les auteur(s) de cet acte raciste, et le FBI, qui avait envoyé 15 agents sur place, a conclu mardi soir que la corde de pendu était présente dans ce garage depuis plusieurs mois.
« La corde accrochée à la porte du garage en forme de nœud coulant (qui rappelle les lynchages visant les populations noires aux États-Unis pendant les périodes esclavagiste et ségrégationniste, ndlr) avait été placée là dès l'automne dernier », a fait savoir la Nascar dans un communiqué. « L'enquête a prouvé, grâce à une vidéo authentifiée par la Nascar, que le nœud était dans le garage numéro 4 dès octobre 2019. Personne n'aurait pu savoir que l'on aurait assigné le garage n°4 à Mr Wallace la semaine dernière », a confirmé de son côté le FBI.

Les drapeaux confédérés interdits

Bubba Wallace, qui a terminé 14eme de la course lundi, était soulagé que l'acte raciste ne le visait pas lui particulièrement, mais cela reste un acte raciste tout de même : « L'image que j'ai vue de ce qui pendait dans mon garage n'était pas une poignée de porte de garage. Ce n'était pas dirigé contre moi, mais quelqu'un a fait un nœud coulant », a-t-il regretté. Rappelons qu'il y a deux semaines, la Nascar, un sport très apprécié des Américains blancs conservateurs, avait décidé d'interdire les drapeaux confédérés (symboles du passé raciste et esclavagiste d'une partie du pays), suite au décès de George Floyd, tué par un policier le 25 mai à Minneapolis, et au développement du mouvement Black Lives Matter ("les vies noires comptent").

Vos réactions doivent respecter nos CGU.