Les 24 Heures du Mans décalées en août

Les 24 Heures du Mans décalées en août©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 04 mars 2021 à 14h50

Sans grande surprise, les organisateurs des 24 Heures du Mans ont annoncé le report de l'édition 2021 du 12-13 juin au 21-22 août, afin de se donner toutes les chances d'accueillir du public, dans le strict respect des mesures sanitaires.


C'était un secret de polichinelle depuis les révélations de L'Equipe mercredi, c'est désormais officiel : les 24 Heures du Mans 2021 ne se dérouleront les 12 et 13 juin, mais les 21 et 22 août. Les organisateurs souhaitent en effet se donner un maximum de temps pour pouvoir accueillir du public dans le respect des consignes sanitaires, et espèrent que ces deux mois supplémentaires de marge par rapport à la pandémie de coronavirus permettront de recevoir plus de monde, sachant que selon L'Equipe, il faudrait au moins 50 000 spectateurs payants pour que les organisateurs ne perdent pas d'argent. "L'Automobile Club de l'Ouest a souhaité prendre cette décision tôt dans la saison, afin de donner le maximum de visibilité aux concurrents, partenaires et spectateurs, ainsi que pour conserver le calendrier FIA WEC actuel. Les dates des autres épreuves et événements prévus au calendrier sportif du circuit du Mans restent à ce jour inchangées. L'ACO travaille avec les organisateurs des différentes épreuves potentiellement impactées par ce changement de dates. Pour cette édition qui verra pour la première fois s'affronter des Hypercars en piste, l'ACO affirme sa position : priorité est donnée aux spectateurs. Toutes les informations relatives à la billetterie et au format détaillé de l'épreuve seront communiquées à la fin du mois d'avril prochain", précisent les organisateurs.

La liste des engagés connue mardi

Pierre Fillon, le président de l'ACO, estime que cette solution était la meilleure, car il ne se voyait pas organiser la mythique épreuve à huis clos pour la deuxième année de suite. "Cette décision, bien que difficile à prendre, est la plus adéquate. Nous n'imaginons pas organiser pour la seconde année consécutive les 24 Heures du Mans sans spectateur. Il est alors de notre devoir de tout mettre en oeuvre pour atteindre cet objectif indispensable tout en garantissant aux concurrents une visibilité sur l'ensemble de la saison. Nous travaillons sans relâche pour proposer un événement sûr, apportant les garanties nécessaires et indispensables sur le plan sanitaire. Le spectacle s'annonce palpitant en piste, avec l'arrivée de la nouvelle catégorie Hypercar, explique-t-il. La liste des engagés sera révélée mardi prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.