F2 : Juan Manuel Correa compte revenir en 2021

F2 : Juan Manuel Correa compte revenir en 2021©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER : publié le vendredi 28 août 2020 à 15h39

Impliqué dans l'accident qui a coûté la vie au Français Anthoine Hubert, il y a un an sur le circuit de Spa-Francorchamps, Juan Manuel Correa a indiqué qu'il espérait retrouver les paddocks en 2021.



Il y a presque un an, le 31 août 2019, l'émotion était immense. Sur le circuit de Spa-Francorchamps, lors de la course de Formule 2, le pilote français Anthoine Hubert (22 ans) était victime d'un terrible accident qui lui coûtait la vie. Un autre coureur était impliqué dans le choc : Juan Manuel Correa, qui ne réussissait pas à éviter la voiture du Français et la percutait à une vitesse de 218 km/h. Grièvement blessé, l'Américain était placé dans un coma artificiel durant deux semaines.

Correa : « Je récupère vraiment rapidement »


Depuis, cela va un petit peu mieux pour Correa. Il n'est toujours pas rétabli, se déplace en fauteuil roulant et porte une attelle à la jambe droite. Né en Equateur, l'Américain de 21 ans participera à l'hommage rendu à Anthoine Hubert ce week-end dans les Ardennes. Correa tentera ensuite de se rétablir au plus vite afin de reprendre la compétition en 2021. « Je récupère vraiment rapidement, ma mentalité de pilote me pousse à en faire toujours plus, et ça a fonctionné. Je suis à la recherche d'une opportunité pour revenir l'an prochain, plus tôt que nous le pensions, mais ça se présente bien », a expliqué le jeune pilote à la chaîne Instagram de la Formule 2.

Correa : « Au début, j'ai essayé de survivre puis ce fut un combat pour ma jambe droite »

« Il me reste quelques opérations à faire, mais l'ensemble de la structure en métal devrait avoir disparu d'ici à la fin de l'année. Il se peut donc que je puisse être au volant dès décembre », a-t-il ajouté. « Je suis très heureux d'être de nouveau ici, mais ce sera aussi très triste, a également confié Correa qui est revenu sur l'année écoulée. « Au début, j'ai essayé de survivre puis ce fut un combat pour ma jambe droite et après cela la question : que dois-je faire maintenant ? L'accident a m'a certainement effrayé, mais il ne m'a pas volé ma passion pour la course. » Dimanche, avant le départ du Grand Prix de Belgique de Formule 1, une minute de silence sera observée en l'honneur d'Anthoine Hubert.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.