Endurance : Premier roulage pour le prototype Ferrari

Endurance : Premier roulage pour le prototype Ferrari©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 06 juillet 2022 à 16h45

A l'occasion d'une séance d'essais sur le circuit de Fiorano, le prototype que prépare Ferrari pour la saison prochaine du championnat du monde d'endurance a fait ses premiers tours de roue ce mercredi.



Ferrari respecte son plan de marche. Après avoir annoncé en février 2021 qu'elle allait faire son retour dans la catégorie reine du championnat du monde d'endurance (FIA WEC), la marque de Maranello était restée très discrète sur son projet mené par le département Attività Sportive GT, déjà en charge de l'engagement de la marque dans la catégorie LMGTE Pro, avec le soutien technique de la Scuderia Ferrari. En juin dernier, peu avant les 24 Heures du Mans, la marque italienne a dévoilé une première image de son prototype répondant à la norme Le Mans Hypercar, c'est-à-dire intégralement conçu par la marque. Toutefois, le projet a pris un peu plus corps ce mercredi sur le circuit de Fiorano. En effet, en plus d'avoir communiqué un premier visuel d'une voiture dont le nom est toujours inconnu, les premiers tours de roue ont été effectués sur le tracé installé au cœur des installations de la marque.

Coletta : « Un moment très excitant, extrêmement attendu »

Arborant une livrée camouflage habituelle pour ce type d'essais privés, le prototype Ferrari a été confié aux bons soins du pilote italien Alessandro Pier Guidi, engagé par la marque dans la catégorie GT du FIA WEC cette saison. « Le programme était plutôt classique pour un shakedown, avec un tour puis un retour au stand pour tout vérifier. La voiture était plus souvent dans le garage que sur la piste, mais c'est plutôt normal pour de premiers essais, a confié un porte-parole de Ferrari dans un communiqué. Nous commencerons ce mois-ci un programme de développement très intense et nous avons l'intention de nous rendre sur de nombreux circuits européens car c'est plus facile sur le plan logistique. » Patron du département Attività Sportive GT, Antonello Coletta a confié que « c'est un moment très excitant, extrêmement attendu à la fois par les gens qui ont travaillé sur ce projet et par les fans de Ferrari ». Alors que Peugeot va enfin lancer sa 9X8 en compétition ce week-end à Monza, Ferrari fourbit ses armes pour 2023.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.