Automobile : Leclerc et Lelouch ont tourné un court-métrage sur le circuit de Monaco

Automobile : Leclerc et Lelouch ont tourné un court-métrage sur le circuit de Monaco©Media365

Quentin Lecointe : publié le dimanche 24 mai 2020 à 15h01

Claude Lelouch et Charles Leclerc ont eu l'occasion de tourner un court-métrage ce dimanche à Monaco sur le circuit habituellement réservé aux F1.



Rendez-vous incontournable de tous les amateurs de sport, le Grand Prix de Formule 1 de Monaco aurait dû se tenir ce week-end. Si l'événement a été annulé en raison de l'épidémie de coronavirus, les rues de la principauté ont néanmoins vu deux Ferrari passer à vive allure ce dimanche. Le tracé habituel du circuit était en effet fermé à la circulation entre 6h45 et 9h pour permettre de tourner un court-métrage réalisé par Claude Lelouch. Intitulé "Le Grand Rendez-vous", ce film met en scène Charles Leclerc au volant d'une Ferrari dans les rues de Monaco.

Les deux hommes au volant d'une SF90 Stradale

Au volant d'une SF90 Stradale, le jeune pilote monégasque était suivi par le réalisateur qui espère pouvoir rendre compte de la vitesse des voitures. A travers ce film, comme il l'a expliqué sur BFM TV, Lelouch veut "envoyer un message d'espoir pour montrer que malgré cette saloperie de virus, la vie continue". "J'avais le droit ce matin (dimanche) de faire toutes les bêtises du monde. J'avais le droit de dépasser les limites de vitesse, on a atteint plus de 200 km/h", a poursuivi le réalisateur.

Lelouch n'en n'est pas à son coup d'essai

En 1976, Lelouch s'était déjà intéressé à la vitesse des voitures. Dans le court-métrage "C'était un rendez-vous", il avait filmé en caméra embarquée une Mercedes 450SEL qui file à toute vitesse dans les rues de Paris. Un homme pressé devait se rendre à un rendez-vous amoureux en allant à toute vitesse de la porte Dauphine à la basilique du Sacré-Cœur. Au montage, un bruit de moteur de Ferrari avait été ajouté pour donner une sensation de vitesse encore plus grande.



Vos réactions doivent respecter nos CGU.