24 Heures du Mans : De l'excitation pour Sébastien Ogier

24 Heures du Mans : De l'excitation pour Sébastien Ogier©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 04 juin 2022 à 16h56

Rookie cette année lors des 24 Heures du Mans dans la catégorie LMP2, Sébastien Ogier a assuré être excité plus que sous pression avant de se lancer dans cette nouvelle aventure.



Malgré toute son expérience, Sébastien Ogier sera un rookie durant la semaine à venir. Aux côtés de Lilou Wadoux et Charles Milesi, l'octuple champion du monde des rallyes va participer pour la première fois aux 24 Heures du Mans avec le Richard Mille Racing, écurie engagée dans la catégorie LMP2. Admettant dans un entretien accordé à motorsport.com en marge des vérifications techniques qu'il y a « plus de l'excitation que de la pression », le Gapençais assure que « l'adrénaline va commencer à monter » quand il prendra le volant de son prototype ce dimanche pour la journée-test, première étape menant au départ de la classique mancelle le week-end prochain. Misant beaucoup sur la capacité d'adaptation propre à un pilote de rallye, Sébastien Ogier assure aborder avec sérénité sa première participation aux 24 Heures du Mans. « Mentalement, je suis assez détendu, j'ai effectivement envie de bien faire mais je ne me mets pas trop de pression, ajoute celui qui ambitionne de rejoindre Toyota dans la catégorie Hypercar à l'avenir. C'est un challenge que je me lance à moi-même et, quelque part, je suis conscient que le challenge est difficile, et qu'il y a plus de chances que ça ne réussisse pas. »

Ogier : « Quasiment revenu à mon poids de forme de quand j'avais 25 ans »

Malgré tout cela, Sébastien Ogier prend très au sérieux ce rendez-vous avec le mythique Circuit de la Sarthe et s'est préparé en conséquence. « Physiquement, je me suis assez préparé pour essayer de rebaisser un petit peu, parce que vu ma taille, j'ai tendance à avoir des kilos en trop par rapport à beaucoup de pilotes, confie celui qui a terminé deuxième du Rallye Monte-Carlo en début d'année. Mais on voit que ça joue énormément sur la performance ici donc j'ai essayé de faire le maximum. Je suis quasiment revenu à mon poids de forme de quand j'avais 25 ans. Ce n'est pas grand-chose mais j'ai réussi à gratter deux ou trois kilos. » Ce dimanche, la piste sera ouverte à l'occasion de deux séances de quatre heures. L'occasion pour Sébastien Ogier d'apprendre les spécificités du tracé long de 13,626km. « C'est bien de l'avoir parce que dans un format traditionnel comme à Spa, où il n'y a que les essais libres à partager à trois, on ne fait pas beaucoup de tours, admet le Gapençais. Là c'est un peu comme à Sebring avec le Prologue, il y a une journée avant pour pouvoir rouler, qui va être utile je l'espère. Il n'y a pas de programme particulier si ce n'est prendre nos marques, voir les conditions météo qu'on aura. » Une première prise de contact qui permettra de préparer au mieux cet événement marquant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.