Marathon de Paris : Julien Casoli encore vainqueur chez les handisports

Marathon de Paris : Julien Casoli encore vainqueur chez les handisports©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le dimanche 17 octobre 2021 à 11h27

Le Français Julien Casoli a remporté en solitaire le Marathon de Paris chez les handicapés, dimanche matin. C'est son quatrième sacre dans le capitale.



La Marathon de Paris est de retour en 2021 après une année 2020 blanche en raison de la crise sanitaire et de la pandémie de coronavirus. Attendue chez les valides, l'épreuve a d'abord sacré les handisports, dimanche matin dans la capitale française. En poussant très fort sur les bras, Julien Casoli a franchi la ligne sur l'avenue Foch en premier ! Vainqueur en solitaire, le Français de 39 ans a ainsi signé sa quatrième victoire sur ce Marathon de Paris après 2012, 2015 et 2019.

Casoli : « Cette victoire en solitaire a une saveur particulière »

Deux fois médaillé de bronze aux Jeux paralympiques (sur 5000 m en 2008 et 2012), Julien Casoli a avalé les 42,195 kilomètres en 1 heure 33 minutes et 22 secondes à Paris, dimanche matin. Le Vésulien est parti seul après 25 kilomètres et a su tenir jusqu'au bout pour rafler la mise. Exténué à l'issue de son effort, le représentant tricolore a légèrement roulé sur le côté d'une barrière après la ligne d'arrivée et failli tomber. Mais cette petite frayeur a vite été oubliée.


« Cette victoire en solitaire a une saveur particulière, a confié Casoli au micro de France 3 après son nouveau succès. Les cinq derniers kilomètres ont été compliqués. Je n'en voyais pas la fin. J'ai déjà eu des arrivées au sprint donc je préfère car c'est quand même plus joli d'arriver avec les gars que tout seul. J'avais quand même plutôt la forme aujourd'hui. Ça s'est bien passé pour moi ». Celui que l'on peut surnommer « L'empereur de Paris » conserve son titre, 900 jours après sa victoire il y a deux ans. « Oui, c'était long... Ça fait plaisir de revenir sur un marathon. J'étais assez en forme cette année. Ce matin, je n'aurais pas mis une croix sur moi. Au cinquième (kilomètre), j'ai senti que j'avais les bras », a souligné le multiple champion de France et vainqueur des championnats de France de 10 kilomètres fauteuil à Run in Lyon il y a deux semaines. Dimanche matin, il a devancé l'Ecossais Sean Frame (+2'57) et le Colombien Francisco Sanclemente (+6'04). Chez les autres Français, Abdelfattah Elhyate a fini 8eme (+25'35) devant Paul Singer, 9eme à 25'36 de Julien Casoli.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.