Marathon de New York : Les coureurs étrangers vont manquer à l'appel

Marathon de New York : Les coureurs étrangers vont manquer à l'appel©Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le vendredi 22 octobre 2021 à 07h00

Programmé le dimanche 7 novembre prochain, le marathon de New York sera privé des coureurs étrangers à cause du « travel ban », qui se termine... le lendemain de l'épreuve.



Coup dur pour le mythique marathon de New York. Alors que l'édition 2020 avait été annulée à cause de la pandémie du coronavirus, celle de 2021 sera pour sa part bien moins conséquente que par le passé. Prévue le dimanche 7 novembre prochain, la course devra dans un premier temps ne compter que 33 000 participants suite à diverses précautions liées au Covid-19, contre 55 000 d'ordinaire, soit environ 60 % par rapport à d'autres années. De plus, la 50eme édition du marathon de New York se disputera... sans les coureurs étrangers. En effet, si le gouvernement américain a récemment annoncé la levée du « travel ban », celui-ci n'interviendra que le 8 novembre, soit à un jour après. Or, dans la liste des pays concernés par ce dernier, on retrouve notamment tous les pays européens de l'espace Schengen, le Royaume-Uni, la Chine ou encore l'Inde. La réouverture des frontières des Etats-Unis, fermées depuis mars 2020, le lendemain de l'épreuve va donc priver des milliers de coureurs étrangers de la compétition.

Rendez-vous en 2022 pour les coureurs étrangers

Consciente de ce souci majeur, NYRR, l'organisation qui s'occupe de la course, a déjà communiqué sur le sujet pour les éventuels inscrits étrangers. « Les participants internationaux qui ne peuvent pas se rendre aux Etats-Unis en raison de l'interdiction du président des Etats-Unis (datant du mandat de Donald Trump) seront éligibles pour reporter leur entrée en vue du marathon de New York de 2022 », peut-on ainsi lire dans un communiqué publié sur le site officiel du marathon de New York. Cependant, ces derniers devront faire cette procédure entre le 21 octobre et le 3 novembre 2021 et celle-ci coûtera tout de même 75 dollars. Si certains grands marathons, comme celui de Berlin, de Londres, de Boston ou encore de Paris ont pu se dérouler plus ou moins normalement, celui qui se termine traditionnellement à Central Park sera lui une fois encore touché par le coronavirus et ses conséquences. De ce fait, au palmarès de l'épreuve, on pourrait voir des vainqueurs « surprises » dans quelques jours, ils succéderaient ainsi aux Kenyans Joyciline Jepkosgei et Geoffrey Kamworor vainqueurs en 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.