Marathon de Londres : Forfait, Bekele n'affrontera pas Kipchoge !

Marathon de Londres : Forfait, Bekele n'affrontera pas Kipchoge !©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 02 octobre 2020 à 18h12

Alors qu'il devait se mesurer à son compatriote Eliud Kipchoge, nouveau recordman du monde de la discipline, Kenenisa Bekele, touché au mollet gauche, a déclaré forfait vendredi pour le marathon de Londres, qui aura lieu dimanche.

Le duel tant attendu n'aura pas lieu. Dimanche, le marathon de Londres devait mettre aux prises les deux coureurs les plus rapides de l'histoire de la spécialité : Eliud Kipchoge et son compatriote Kenenisa Bekele. Malheureusement pour les organisateurs, le second a annoncé vendredi qu'une douleur au mollet gauche ne lui laissait pas d'autre choix que de renoncer. Kipchoge, recordman du monde du marathon depuis sa victoire à Berlin d'il y a deux ans dans un temps phénoménal de 2h01'39", sera donc le seul en piste, dimanche à Londres. Bekele, deuxième meilleur chrono de tous les temps (2h01'41"), là aussi à l'occasion de son succès sur le marathon de Berlin, mais un an après Kipchoge, se contentera, de son côté, de suivre en spectateur la performance de son rival et Kényan comme lui. Un vrai crève-cœur pour le champion de 38 ans, qui n'imaginait évidemment pas du tout les choses de la sorte. « Je suis très déçu de ne pas pouvoir courir dimanche. C'était une course si importante, reconnaît-il. Mon chrono de Berlin l'an passé m'avait donné confiance et motivation et je voulais montrer encore une fois un niveau similaire. Je suis déçu de décevoir mes supporters, les organisateurs et mes adversaires », ne cachait pas le triple champion olympique et quintuple champion du monde sur 5 000 et 10 000 m, vendredi après avoir annoncé son forfait.

Bekele : « Je pensais vraiment que je serais opérationnel, mais ça a empiré »

D'autant plus dur à digérer pour Bekele qu'il  s'était préparé spécialement pour ce duel face à Kipchoge. Jusqu'à ce que cette blessure vienne tout gâcher.« La préparation a été compliquée pendant le confinement où je n'avais pas mon équipe habituelle autour de moi. J'étais en forme mais j'ai ressenti une douleur au mollet après deux séances de vitesse trop proches l'une de l'autre lors de mes dernières semaines de préparation. J'avais depuis suivi un traitement quotidien et je pensais vraiment que je serais opérationnel mais, aujourd'hui (vendredi), ça a empiré et je sais maintenant que je ne pourrai pas courir. » Rendez-vous est déjà pris néanmoins. « J'espère être de retour l'an prochain à Londres », espère ainsi déjà le grand absent de ce marathon de Londres 2020 qui se disputera à huis clos et sur une boucle uniquement, autour de Saint James's Park.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.