Marathon de Boston : Il se trompe de route et laisse filer une fortune !

Marathon de Boston : Il se trompe de route et laisse filer une fortune !©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 12 octobre 2021 à 14h11

Vainqueur du marathon de Boston en fauteuil roulant, le Suisse Marcel Hug était en colère contre lui-même après l'arrivée. Car il laissé filer 50 000 dollars en se trompant de route...



Après le marathon de Londres, où le vainqueur éthiopien Sisay Lemma avait perdu 25 000 dollars (près de 21 500 euros) pour avoir salué un peu trop longuement les spectateurs avant l'arrivée, une mésaventure du même type est arrivé lundi lors de celui de Boston, remporté par les Kenyans Benson Kipruto et Diana Kipyogei, même si cette fois une erreur sur le parcours qui a coûté (très) cher à son auteur. Vainqueur pour la cinquième fois de la mythique épreuve en fauteuil roulant, Marcel Hug a bien empoché un chèque de 25 000 dollars (un peu plus de 21 600 euros) pour ce nouveau succès dans le Massachussetts. Sauf qu'il aurait pu récolter le double en bonus, soit 50 000 dollars (près de 43 300 euros), s'il ne s'était pas trompé de route avant l'arrivée !

"Je suis très en colère"

Alors qu'il avait établi le précédent record du marathon de Boston avec un temps de 1h18'04 en 2017, le Suisse de 35 ans n'a pu battre ce record et remporter le bonus de 50 000 dollars, terminant finalement en 1h18'11. Et ce car il a suivi un véhicule empruntant Commonwealth Avenue au lieu de passer par Hereford Street, une fin de parcours pourtant bien connue qui figure même sur des tee-shirts vendus à Boston... "J'ai suivi la voiture de tête au lieu de tourner à droite. Je dirais que ça m'a coûté 20 secondes et que j'aurais sans doute pu battre le record sans ça. C'est ma faute. J'étais juste concentré sur ma performance. Je n'ai pas pensé à ça. C'est triste, mais ça arrive", a-t-il d'abord commenté, avant d'expliquer être "mitigé" sur sa journée. "Là, maintenant, je suis très en colère. J'espère que je me sentirai plus heureux dans quelques heures", confiait ensuite le quadruple médaillé paralympique de Tokyo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.