Meeting de Paris : Mayer participera au 110m haies, à la longueur et au poids

Meeting de Paris : Mayer participera au 110m haies, à la longueur et au poids©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 08 juin 2022 à 14h19

Le recordman du monde du décathlon Kevin Mayer participera pour la deuxième fois de sa carrière au meeting de Paris le 18 juin prochain, s'alignant sur le 110m haies, la longueur et le poids.



Il est de retour ! Pour la première fois depuis 2019, où il avait effectué ses grands débuts dans la capitale et battu ses records personnels au 110m haies (13"55) et au poids (17,08m, record encore en vigueur), Kevin Mayer prendra part au meeting de Paris le 18 juin prochain à Charléty. Le décathlon n'étant pas au programme des meetings de la Ligue de Diamant, le recordman du monde de la discipline s'alignera sur trois épreuves : le 110m haies, la longueur et le poids, pour un triathlon auxquels participeront également ses compatriotes Baptiste Thiery, Téo Bastien, Makenson Gletty et Arthur Prévost. « C'est un rendez-vous qui me tient particulièrement à cœur et j'ai hâte de fouler à nouveau la piste du stade Charléty. C'est une compétition qui m'a toujours réussi ! J'arrive à m'y transcender grâce au soutien des spectateurs, qui me poussent à donner le meilleur de moi-même. Je vais pouvoir y prendre de précieux repères, à un mois des championnats du monde de Eugene », s'est réjoui l'athlète de 30 ans.

Eugene en tête

Absent des championnats du monde en salle de Belgrade début mars en raison d'une douleur au tendon d'Achille, Kevin Mayer a depuis participé à trois compétitions en plein air : le lancer du disque des championnats de France des clubs le 8 mai (49,30m), le lancer du poids des championnats de France des clubs le 22 mai (15,36m) et le saut à la perche du meeting de Montpellier le 5 juin (5,30m). A Paris, il espérera briller en vue des Mondiaux de Eugene, aux Etats-Unis, qui débuteront un mois plus tard, et où il rêve de remporter un deuxième titre mondial, après celui décroché à Londres en 2017. Mais la concurrence sera rude, avec notamment la présence du champion olympique canadien Damian Warner. Leur duel avait été plombé par le mal de dos du Français l'an passé aux JO de Tokyo, espérons qu'ils soient tous les deux au top de leur forme dans l'Oregon.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.