Ligue de Diamant - Lausanne : Happio deuxième, Martinot-Lagarde et Pontvianne en souffrance,

Ligue de Diamant - Lausanne : Happio deuxième, Martinot-Lagarde et Pontvianne en souffrance,©Panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le vendredi 26 août 2022 à 22h49

Si Wilfried Happio a pris une belle deuxième place sur le 400m haies du meeting de Lausanne, Pascal Martinot-Lagarde et Jean-Marc Pontvianne ont souffert sur le 110m haies et le triple saut. Tout s'est bien passé en revanche pour Noah Lyles, Jakob Ingebrigtsen ou encore Soufiane El Bakkali.


Battu en finale des championnats d'Europe pour un millième, Pascal Martinot-Lagarde n'a pas brillé ce vendredi à Lausanne, se contentant de la septième place sur 110m haies en 13"58, bien loin des 12"99 du Jamaïcain Rasheed Broadbell, qui a battu son record personnel, pendant que le champion du monde américain Grant Holloway finissait troisième en 13"11. Cela ne s'est pas mieux passé pour Jean-Marc Pontvianne. Médaillé de bronze sur le triple saut la semaine passée à Munich, l'athlète de 28 ans n'avait plus les jambes pour enchaîner. Il a terminé huitième et dernier du concours, avec un saut à 16,11m à son deuxième essai (il avait réussi 16,94m à Munich), pendant que Cuba signait un triplé, avec la victoire d'Andy Diaz (17,67m). Dans une épreuve ne comptant pas pour la Ligue de Diamant, le vice-champion d'Europe du 400m haies Wilfried Happio a encore terminé deuxième, en 48"66, derrière l'Américain Khalifah Rosser (47"68) et devant son compatriote Ludvy Vaillant (48"94). Un deuxième place qui l'a ravi : « Je suis satisfait de ma course. J'étais assez fatigué avec les championnats du monde, les championnats d'Europe et la saison qui s'achève. Je suis venu ici pour profiter de la compétition, avec le soutien des spectateurs. Avec les autres concurrents, nous nous connaissons bien et aimons courir ensemble. J'ai dû attendre trois ans pour battre mon record et cette saison je l'ai battu de plus d'une seconde. Il n'y a pas de raison particulière pour laquelle j'ai battu mon record, je suis juste bien dans ma vie. J'ai un bon et sain équilibre. J'ai recommencé à étudier et cela a structuré mes journées. J'avais besoin de mieux m'organiser. Mon coach Olivier et moi nous faisons confiance. Nous travaillons bien ensemble, avons un bon groupe d'entraînement et un bon personnel médical. »

Lyles, Ingebrigtsen et El Bakkali au rendez-vous

Sacré champion du monde du 200m le mois dernier, l'Américain Noah Lyles a signé une nouvelle victoire, en 19"56, devant son compatriote Michael Norman (19"76) et le Trinidadien Jereem Richards (19"95). Vice-champion du monde du lancer de javelot, l'Indien Neeraj Chopra s'est imposé ce vendredi en Suisse, en lançant à 89,08m, soit trois mètres de mieux par rapport au médaillé de bronze mondial et d'argent européen, le Tchèque Jakub Vadlejch (85,88m). Le Norvégien Jakob Ingebrigtsen, vice-champion du monde et champion d'Europe du 1500m, avait toujours des jambes, et il s'est offert la meilleure performance mondiale de la saison, en 3'29"05. Pas de surprise non plus sur 3000m steeple, où le champion du monde marocain Soufiane El Bakkali s'est imposé en 8'02"45, avec plus de dix secondes d'avance sur la concurrence. Le suspense a en revanche été au rendez-vous à la hauteur et au final, c'est l'Ukrainien Andriy Protsenko qui l'a emporté au nombre d'essais, en franchisant une barre à 2,24m, tout comme le Qatari Mutaz Essa Barshim, l'Américain JuVaughn Harrison et le Néo-Zélandais Hamish Kerr. Au poids, les Américains Joe Kovacs et Ryan Crouser ont continué de se tirer la bourre, et Kovacs a pris sa revanche sur Eugene, en s'imposant avec un lancer à 22,65m, soit 60cm de mieux que son rival.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.