Ligue de Diamant : Duplantis s'envole à Lausanne, Lavillenie quatrième

Ligue de Diamant : Duplantis s'envole à Lausanne, Lavillenie quatrième©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 02 septembre 2020 à 21h49

Le recordman du monde de la perche Armand Duplantis s'est imposé au meeting de Lausanne avec un saut à 6,07m. Renaud Lavillenie a terminé quatrième.

Crise sanitaire oblige, le prestigieux meeting de Lausanne consistait seulement en un concours de perche masculin et un concours de perche féminin ce mercredi, dans le centre-ville de la cité suisse. Le plateau masculin était très relevé, avec la présence d'Armand Duplantis, Renaud Lavilenie, Sam Kendricks ou encore Thiago Braz (le Polonais Piotr Lisek, blessé, était quant à lui forfait de dernière minute). Et c'est le recordman du monde suédois qui s'est imposé, en franchissant une barre à 6,07m, soit le nouveau record du meeting (Lisek avait passé 6,01m l'an passé) et la nouvelle meilleure performance mondiale de l'année (Duplantis avait passé 6,01m le 23 août à Stockholm). Le recordman du monde, âgé de 20 ans, a signé un concours parfait, en franchissant la barre fixée à 5,62m, 5,82m, 5,87m, 5,92m, 5,97m, 6,02m et 6,07m à son premier essai, avant d'échouer une fois à 6,15m et arrêter ensuite son concours en raison de la nuit. Il s'agit de sa meilleure performance en plein air. « C'était une soirée fantastique. Les conditions, les fans, la compétition, tout était fabuleux. Il faisait trop sombre pour tenter à nouveau 6,15m, c'était trop dangereux. Je me sentais bien mais il faut être prudent », a réagi le Suédois volant.


Lavillenie pas gêné par son pouce

Duplantis a devancé Sam Kendricks, lui aussi auteur d'un beau concours, qui termine à 6,02m. Les champions olympiques 2012 et 2016, Renauld Lavillenie et Thiago Braz terminent tous les à 5,72m, mais le Brésilien finit troisième, devançant le Français au nombre d'essais. « C'est toujours un grand plaisir d'être à Lausanne. Bien sûr, j'aurais adoré faire mieux. Mon échauffement s'est bien passé, je me sentais bien, mais après ce n'était pas génial. Mon pouce (fracturé fin juin, ndlr) était totalement OK ce soir, il ne m'a pas dérangé. Le problème, c'est de retrouver le rythme pendant ma course d'élan. En termes de hauteur, ça va plutôt bien », a réagi Renaud Lavillenie qui, contrairement à Duplantis et Braz, ne sautera pas à Bruxelles vendredi soir. Chez les femmes, la victoire est revenue à la Suédoise Angelica Bengtsson, avec une barre à 4,72m, sa meilleure performance de la saison. La Française Marion Lotout a franchi 4,54m (record de sa saison), ce qui lui permet de finir quatrième.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.