Mayer : " Une compétition en France, ça me tenait à coeur... "

Mayer : " Une compétition en France, ça me tenait à coeur... "©Media365

Thomas Siniecki, publié le samedi 25 avril 2020 à 08h15

Il devait être la grande star des Championnats d'Europe à Paris, fin août : Kevin Mayer, comme tout le monde, n'a d'autre choix que d'accepter la situation qui a conduit à l'annulation pure et simple de la compétition.



Kevin Mayer n'est pas surpris par l'annulation des Championnats d'Europe, qui devaient avoir lieu à Paris du 25 au 30 août (à Charléty) : « On pensait plus à un report qu'à une annulation, mais je suis tellement au jour le jour en ce moment que je ne m'attends plus à rien... Je m'entraîne tout en ne sachant pas où et quand aura lieu la prochaine compétition. C'est dommage car je n'avais jamais participé à une compétition en France, et ça me tenait à coeur... Mais le sport passe au second plan, il faut malheureusement l'accepter. »

« Ma maîtrise technique revient dès que je reprends »

Le recordman du monde du décathlon (9 126 points) assure que ses conditions de préparation, en dépit du confinement, restent optimales : « Quand j'ai repris après ma blessure des Mondiaux, j'étais encore plus fort. Ma maîtrise technique revient dès que je reprends. Donc je base tout sur la préparation physique pour être encore plus fort, j'ai des barres de musculation... A part la pratique de l'athlétisme en tant que tel, je suis à deux doigts d'avoir des conditions parfaites. » Le champion d'Europe et vice-champion olympique espère que le Décastar de Talence, prévu les 19 et 20 septembre, puisse être maintenu, mais précise que « ça ne sert à rien de se projeter ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.