Zhoya élu " étoile montante de l'année " par la Fédération Européenne

Zhoya élu " étoile montante de l'année " par la Fédération Européenne©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le samedi 16 octobre 2021 à 22h30

A l'issue d'une saison 2021 qui l'aura vu être sacré champion d'Europe puis champion du monde juniors du 110m haies, Sasha Zhoya a été à l'honneur lors du gala organisé par la Fédération Européenne d'athlétisme.



Sasha Zhoya s'est fait un nom en 2021. Ce samedi, à l'occasion du gala des « Golden Tracks » organisé par la Fédération Européenne d'athlétisme (European Athletics) à Lausanne, le spécialiste du 100m haies a été élu « Etoile montante ». Une récompense qui vient saluer l'année tout simplement exceptionnelle réalisée par le natif de Perth, en Australie. Sur sa distance fétiche, lui qui a également pratiqué la perche, le 100m et le 200m, Sasha Zhoya est tout d'abord devenu champion d'Europe juniors en juillet dernier à Tallinn mais c'est à l'occasion des championnats du monde, organisés à Nairobi qu'il a fait grand bruit. Sacré sur le 110m haies, le Français a tout simplement battu à deux reprises le record du monde de la catégorie d'âge, effaçant tout d'abord la référence établie par Wilhelm Belocian et Damion Thomas en 12''93 avant d'améliorer sa marque en finale en 12''72. Des performances qui augurent du meilleur pour celui qui a choisi de représenter la France alors qu'il détient également les nationalités australienne et zimbabwéenne.

Hassan et Warholm également à l'honneur

Ce gala des « Golden Tracks » a également été l'occasion de saluer la fine fleur de l'athlétisme européen. Après avoir mis une claque à son propre record du monde du 400m haies à l'occasion des Jeux d'été de Tokyo, Karsten Warholm a été élu sans surprise athlète masculin de l'année par European Athletics, devant Armand Duplantis et Lamont Marcell Jacobs. C'est une autre athlète ayant brillé dans la capitale japonaise qui a reçu le prix d'athlète féminine de l'année. Après avoir battu le record du monde du 10 000m, Sifan Hassan est allé chercher le titre olympique sur 5 000m et 10 000m, manquant le peu un triplé historique avec le bronze sur le 1 500m. Des performances qui lui ont permis de devancer Anita Wlodarczyk et Mariya Lasitskene. Pour ce qui est de l'« Etoile montante » féminine, c'est la médaillée de bronze sur le 400m haies des Jeux de Tokyo avec un nouveau record d'Europe, la Néerlandaise Femke Bol, qui a été récompensée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.