Vicaut ronronne, Duplantis décolle

Vicaut ronronne, Duplantis décolle©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 25 avril 2021 à 16h41

Jimmy Vicaut et Armand Duplantis ne sont pas tout à fait au même état de forme, alors que la saison en plein air s'ouvre à trois mois des Jeux Olympiques. Sans surprise, on est moins inquiets pour le Suédois que pour le Français...



Jimmy Vicaut, une fois n'est pas coutume, a préféré le 200 m au 100 m pour la reprise de sa saison, à Eugene dans la nuit de samedi à dimanche. Désormais basé aux Etats-Unis, le recordman d'Europe de la ligne droite (9"86 au Stade de France en 2015) n'a pris que la cinquième place du demi-tour en seulement 21"05, alors qu'il était pourtant idéalement situé au couloir 5 (victoire du Trinidadien Jereem Richards, médaillé de bronze mondial 2017, en 20"26).

Duplantis à 6,10 m en février

Avant ce rendez-vous, il laissait encore, comme (trop ?) souvent, toutes les responsabilités à son entraîneur : "Je ne sais pas si je serai rapidement autour des 10", je laisse le coach construire ma saison", expliquait-il ainsi (propos relayés par L'Equipe). En parlant du 100 m, bien évidemment, le seul objectif pour Jimmy Vicaut en vue des Jeux Olympiques - qui tient ses minima depuis 2019, en 10"02. A 29 ans, il pourrait s'agir de la dernière véritable opportunité de bon résultat pour le sprinteur français, à trois années des prochains JO à domicile. Il reste sur une finale à Rio, où il avait pris la septième place en 10"04.


A la perche, Armand Duplantis ne perd lui pas de temps en vue de la grande échéance de Tokyo : pour son premier concours de la saison en plein air, le jeune recordman du monde suédois (6,18 m en février 2020) a sauté 5,90 m à Bâton-Rouge, toujours aux Etats-Unis (Louisiane). En indoor, si Renaud Lavillenie - qui poursuit son rétablissement après une déchirure au mollet - avait sauté 6,06 m fin février chez lui, à Aubière, Armand Duplantis l'avait déjà précédé à 6,10 m trois jours plus tôt (le 24 février) à Belgrade, en plus de trois autres sauts à plus de six mètres plus tôt dans l'année (et un autre pour Renaud Lavillenie).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.