Sotteville-les-Rouen : Toujours pas de minimas pour Lemaitre

Sotteville-les-Rouen : Toujours pas de minimas pour Lemaitre©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 16 juillet 2019 à 21h59

Christophe Lemaitre s'est imposé sur le 200m du meeting de Sotteville-les-Rouen, mais avec un chrono de 20''46, il est encore loin des minimas fixés pour disputer les championnats du monde de Doha.

Un record de la saison, mais toujours pas de minimas pour Christophe Lemaitre sur 200m ! Le sprinteur français de 29 ans participait ce mardi au meeting de Sotteville-les-Rouen, où il a pris part au 100m et au 200m en l'espace de quelques dizaines de minutes, avec l'espoir de faire descendre le chrono, surtout sur 200m, sa distance fétiche. Mission accomplie, puisqu'après avoir terminé quatrième du 100m (remporté par l'Ivoirien Arthur Cissé en 10"13) en 10"28 (soit un centième moins bien que son meilleur résultat de la saison, à Bulle le 7 juillet), il a remporté le 200m en 20"46, soit 17 centièmes de mieux qu'à Lucerne le 9 juillet. Malgré tout, Lemaitre reste encore onze centièmes au-dessus des minimas fixés sur la distance pour se qualifier pour les Mondiaux de Doha à l'automne (20"35).


Sasha Zhoya, un cadet record !

A noter également lors de ce meeting la deuxième place de Dimitri Bascou sur 110m haies en 13"45 derrière le Koweïtien Al Youha, la victoire de la Sud-Africaine Carina Horn sur 100m en 11"14 devant Murielle Ahouré (11"23), la troisième place de Mélina Robert-Michon au disque avec un lancer à 62,41m, ce qui lui permet de se qualifier pour Doha, même si elle a fini loin derrière les Cubaines Perez et Caballero. Enfin, Sasha Zhoya, né en juin 2002 en Australie d'une mère française et d'un père zimbabwéen, a battu son quatrième record de France cadets de l'année sur 200m (20"91), après avoir battu ceux du 100m, du 110m haies et de la perche ! Le natif de Perth, qui possède les trois nationalités (mais a d'ores et déjà renoncé à porter les couleurs du Zimbabwe) a jusqu'à la fin de l'année pour décider s'il défend les couleurs de la France ou de l'Australie. La FFA croise les doigts...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.