Semi-marathon (F) : Jepchirchir sacrée avec un nouveau record du monde à la clé !

Semi-marathon (F) : Jepchirchir sacrée avec un nouveau record du monde à la clé !©Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, publié le samedi 17 octobre 2020 à 14h04

Peres Jepchirchir s'est imposée ce samedi lors des Mondiaux de semi-marathon de Gdynia (Pologne). La Kényane déjà sacrée en 2016 a amélioré son propre record du monde avec un temps de 1h05'16''.

Nouveau titre et... nouveau record du monde pour Peres Jepchirchir ! Quatre ans plus tard, la Kényane de 27 ans a de nouveau été titrée ce samedi lors des Championnats du Monde de semi-marathon, à Gdynia, en Pologne. Pour rappel, les Mondiaux devaient se tenir le 29 mars mais ils avaient été reportés en raison de la pandémie de coronavirus. Déjà sacrée sur l'édition 2016, Jepchirchir s'impose quatre ans plus tard en 1h05'16'' dans une course exclusivement féminine.


Les Françaises loin derrière

Chaussée d'un nouveau modèle de chassures, la toujours recordwoman du monde a devancé au sprint l'Allemande Milat Yesak Kejeta, qui a franchi la ligne d'arrivée deux secondes après Jepchirchir, alors que l'Ethiopienne Yalemzerf Yehualaw complète le podium. Jepchirchir en a profité pour améliorer son record du monde qu'elle avait établi début septembre à Prague (1h05'34''). La première Française au classement Susan Kipsang Jeptooo termine 31eme avec un temps de 1h11'06''. Les autres Tricolores Samira Mezeghrane, Melody Julien et Fanny Pruvost pointent respectivement au 41eme, 58eme et 84eme rang.

Kiplimo s'impose chez les hommes, Amdouni dans le Top 10

Un peu plus tard, lors de la course masculine, Jacob Kiplimo a déjoué les pronostics en s'imposant aux dépens du Kényan Kandie Kibiwott. Le coureur ougandais de 19 ans l'emporte en 58'46", tandis que son dauphin du jour et détenteur de la meilleure performance mondiale de l'année se consolera avec le nouveau record du Kenya sur la distance, en 58"49. Grand favori, Joshua Cheptegei, compatriote de Kiplimo, doit quant à lui se contenter de la quatrième place, avec un chrono de 59"21. Longtemps dans le coup pour la victoire finale, le Français Morhad Amdouni termine finalement en huitième position, avec un temps de 59"40 qui lui permet de signer la deuxième meilleure performance française de tous les temps. A noter qu'au classement par équipes, dominé par le Kenya devant l'Ethiopie et l'Ouganda, la France se classe 6eme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.