Russie : World Athletics va à nouveau accepter des athlètes russes sous bannière neutre

Russie : World Athletics va à nouveau accepter des athlètes russes sous bannière neutre©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le jeudi 18 mars 2021 à 23h30

Récemment mis en sommeil, le programme de World Athletics permettant aux athlètes russes de concourir sous bannière neutre va être relancé et ouvrir quelques quotas pour les JO de Tokyo.

Les athlètes russes peuvent souffler. Certains d'entre eux pourront bien participer, sous conditions, aux prochains Jeux Olympiques de Tokyo. Mis en place dans le cadre des sanctions contre la Fédération Russe d'athlétisme (RusAF) décidées en 2015 par l'IAAF, désormais devenue World Athletics, le programme des « Athlètes Neutres Autorisés » a été mis en place dès la saison 2016 pour permettre aux athlètes russes ayant prouvé ne pas avoir de lien avec le système de dopage institutionnalisé mis en place en Russie de participer aux principales compétitions internationales mais sans se prévaloir de tout lien avec leur pays. Alors que la Russie ne pourra pas être officiellement présente lors des Jeux Olympiques de Tokyo, World Athletics avait mis en sommeil son programme en raison de l'affaire autour de Daniil Lysenko, qui avait été couvert par des officiels de la RusAF.


Seuls dix athlètes russes iront à Tokyo

Toutefois, World Athletics a maintenu un quota très resserré d'Athlètes Neutres Autorisés pour la saison 2021. En effet, dans un communiqué, la fédération précise qu'un maximum de dix athlètes russes pourront être engagés dans les grand championnats, dont les Jeux Olympiques, les championnats du monde ou encore les championnats d'Europe des moins de 23 ans. Le choix de ces dix athlètes revient à la RusAF mais cette dernière devra donner la priorité aux athlètes membres du groupe cible mis en place par l'AIU. Un quota qui ne s'appliquera pas aux autres compétitions inscrites au calendrier. Toutefois, afin de maintenir sous pression la RusAF pour que toutes les parties prenantes fassent les réformes nécessaires, ce programme peut être stoppé à tout moment si les progrès ne sont pas jugés suffisants. A cela s'ajoute la menace toujours pesante d'une exclusion de la RusAF par World Athletic si la fédération russe ne paie pas les frais du processus de réintégration ou si les progrès dans les réformes ne sont pas jugés suffisants.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.