Record des 24 heures : Jornet regrette de ne pas avoir pu aller au bout

Record des 24 heures : Jornet regrette de ne pas avoir pu aller au bout©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER : publié le dimanche 29 novembre 2020 à 20h05

Stoppé dans sa tentative de battre le record du monde de la distance parcourue sur 24 heures, Kilian Jornet a confié ses regrets à l'issue de cet essai stoppé après dix heures d'effort.



C'est un record exceptionnel que Kilian Jornet a tenté de battre ce vendredi. Le spécialiste catalan de l'ultra-trail s'est attaqué à la distance parcourue en course à pied en 24 heures, détenue par Yiannis Kouros avec 303,506 kilomètres en 1997. Mais, sur la piste de Mandalen (Norvège), Kilian Jornet a été stoppé après 10 heures et 20 minutes d'efforts, ayant parcouru la distance de 134,8 kilomètres. Le Catalan a expliqué à l'issue de sa course avoir été stoppé par son corps. « Je me sentais plutôt bien, avec les hauts et les bas normaux d'une longue course comme celle-ci, a confié Kilian Jornet dans des propos recueillis par le quotidien L'Equipe. Mon corps se sentait bien, mes jambes se sentaient bien et puis, tout à coup, j'ai ressenti deux douleurs intenses dans ma poitrine et j'ai commencé à être très étourdi et très épuisé. »

Jornet n'a pas abandonné son objectif

Transporté à l'hôpital à la suite de son abandon, Kilian Jornet a confié que le ressenti de ses médecins n'était pas négatif. « Les médecins sont venus me voir et m'ont vérifié et ont dit qu'il valait mieux aller à l'hôpital. À l'hôpital, ils ont effectué un certain nombre de tests pour essayer de déterminer ce que c'était, a expliqué le Catalan. Ils ne semblent pas penser que c'est quelque chose de trop grave. » Mais cet échec ne vient visiblement pas sonner le glas des espoirs de record pour Kilian Jornet. « J'aurais aimé que ça se passe différemment, mais c'est toujours amusant d'explorer différentes choses et de nouveaux projets, assure le spécialiste de l'ultra-trail. Peut-être que nous nous reverrons bientôt ! » Une nouvelle tentative, quand il aura pleinement récupéré de cet échec, est donc envisageable pour le sportif de 33 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.