Record d'Europe de l'heure : World Athletics invalide la marque de Sondre Nordstad Moen à cause de ses chaussures

Record d'Europe de l'heure : World Athletics invalide la marque de Sondre Nordstad Moen à cause de ses chaussures©Media365

Mathieu WARNIER : publié le mardi 11 août 2020 à 17h50

Après avoir battu le record d'Europe de l'heure en athlétisme le 7 août dernier, le Norvégien Sondre Nordstad Moen a vu World Athletics refuser d'enregistrer sa performance en raison de chaussures non conformes.

Après la tentative de descendre sous les deux heures sur la distance du marathon réussie par Eliud Kipchoge, World Athletics a serré la vis concernant les chaussures. En effet, avec le soutien de son équipementier, le Kenyan avait utilisé un matériel qui flirtait avec les limites du règlement. Face à cela, pour toutes les disciplines de l'athlétisme, les autorités sportives ont décidé de préciser les dimensions règlementaires. C'est ce qui a posé problème à Sondre Nordstad Moen. Le 7 août dernier, le Norvégien s'est attaqué au record d'Europe de l'heure à Kristiansand, qui était la propriété du Néerlandais Jos Hermens avec 20,944km parcourus en 60 minutes. Avec 21,131km, Sondre Nordstad Moen a fait mieux que battre le record d'Europe, il s'est approché à seulement 154m du record du monde en la matière détenu par la légende Haile Gebreselassie.

Moen « regrette d'avoir couru »

Pour sa tentative victorieuse, l'athlète norvégien a utilisé le modèle Vaporfly développé par la marque américaine Nike dont la semelle est épaisse de 40mm. Or, World Athletics a modifié les règles en la matière et la semelle ne peut plus dépasser une épaisseur de 25 millimètres pour les épreuves dont la distance est supérieure à 800m. En conséquence, l'instance mondiale a refusé d'homologuer la performance de Sondre Nordstad Moen, au grand dam de ce dernier. « J'ai enfreint les règles selon World Athletics, mais il est dommage qu'un lourd travail à l'entraînement ne porte pas ses fruits, a confié le Norvégien au quotidien local VG. Il y a eu beaucoup d'incertitudes sur le règlement, pour savoir s'il était déjà en vigueur ou pas. Maintenant, je regrette d'avoir couru. J'ai été victime du fait que ceux qui doivent décider n'ont pas été en mesure de décider. » De son côté, la Fédération Norvégienne d'athlétisme a annoncé avoir demandé à World Athletics une autorisation d'usage thérapeutique pour la Vaporfly... qui n'a pas reçu de réponse. Mais ce n'est pas ce qui va faire perdre espoir à Sondre Nordstad Moen, qui compte désormais s'attaquer au record du monde dès le 4 septembre prochain à Bruxelles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.