Peter Norman, soutien des Black Power aux JO 68, a sa statue

Peter Norman, soutien des Black Power aux JO 68, a sa statue©Media365

Guillaume Issner, publié le jeudi 10 octobre 2019 à 10h46

Une statue a été érigée mercredi à Melbourne, à la gloire de Peter Norman, l'athlète australien qui avait soutenu lors des JO 68 le poing levé les athlètes noirs américains Tommie Smith et John Carlos.

49 ans, c'est la période qui sépare l'acte de Peter Norman lors des JO 68 de Mexico à la statue inaugurée en son honneur, mercredi à Melbourne. L'athlète australien a marqué l'histoire des Jeux Olympiques, non pas pour ses performances sportives mais pour un geste, qui à l'époque fait scandale. Médaillé d'argent du 200m aux JO 68, il est sur le podium alors que retentit l'hymne américain, à la gloire de Tommie Smith, vainqueur. Ce dernier et son compatriote John Carlos, troisième de l'épreuve, lèvent leur poing ganté pour protester contre la discrimination raciale. En soutien aux deux athlètes, Peter Norman arbore sur sa veste un badge avec l'inscription « Olympic Project for Human Rights » (Projet olympique pour les droits de l'Homme).


Un geste qui lui coûte cher

Ce soutien aux athlètes noirs ne passe pas du tout en Australie. Suite à cela, il n'est pas retenu pour participer aux Jeux Olympiques de 1972 à Munich. De plus, il n'est pas invité lors de l'olympiade en 2000 à Melbourne. Peter Norman est maintenant décédé, un hommage posthume lui avait été rendu en 2006, l'année de sa mort. John Carlos et Tommie Smith, avaient alors fait le voyage en Australie pour participer à l'hommage et avaient porté son cercueil lors de ses obsèques. La statue est un dernier geste symbolique en l'honneur de celui qui luttait contre la discrimination raciale. La mère de l'athlète ainsi que son coach étaient présents pour l'inauguration de la sculpture, près du stade Lakeside à Melbourne, sa ville d'origine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.