Perche : MPM de l'année pour Duplantis, encore plus fort que Lavillenie

Perche : MPM de l'année pour Duplantis, encore plus fort que Lavillenie©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le samedi 06 février 2021 à 23h44

Samedi soir, pour la nouvelle confrontation entre Armand Duplantis et Renaud Lavillenie, le Suédois a remporté le concours en signant avec un saut à 6,03 m la meilleure performance mondiale de l'année.

Le nouveau recordman du monde a encore pris le dessus sur l'ancien détenteur de la meilleure marque mondiale. Arnaud Duplantis et Renaud Lavillenie avaient de nouveau rendez-vous, samedi soir dans le cadre du Perche Elite Tour, qui faisait cette fois étape à Rouen. Après avoir démarré son concours par un échec à... 5,60 m, comme Lavillenie et Kendricks, peut-être perturbé par cette absence totale de spectateurs une nouvelle fois, dans les tribunes de la Kinderarena, le Suédois est monté en puissance, et s'est imposé, avec un bond à 6,03 m qui lui a permis d'établir la meilleure performance mondiale de l'année. La nouvelle star de la perche a passé l'obstacle dès sa première tentative, au même titre qu'il n'avait eu besoin que d'un essai pour effacer des barres à 5,83 m et 5,93 m un peu plus tôt. Sous les encouragements de ses concurrents, Lavillenie compris, le petit prodige de 21 ans s'est ensuite attaqué à son propre record du monde. « Mondo » a demandé que l'on place la barre à 6,19 m, soit un centimètre plus haut que son record du monde (6,18 m).

Lavillenie se contente de 5,93 m



Le perchiste suédois d'origine américaine a échoué, mais il ressort néanmoins de cette nouvelle confrontation avec le Français et les autres géants de la discipline comme le grand vainqueur de cette étape rouennaise. Le Clermontois aurait pu lui faire de l'ombre s'il avait lui aussi franchi cette barre à 6,03 m. Trois fois, le médaillé d'or des Jeux de Londres s'y est attaqué, trois fois, il a connu l'échec. Il se contente donc de 5,93 m, dix centimètres plus bas que Duplantis. Ce dernier a promis qu'il allait encore hausser le ton dans les semaines à venir. « Cela aurait été beau de refaire 6 mètres aujourd'hui. Mais on n'est qu'au début du mois de février, il y a encore du temps pour continuer à monter. » Voilà qui promet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.