Pas d'Euro en salle pour " PML "

Pas d'Euro en salle pour " PML "©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 17 février 2021 à 12h46

Le hurdleur français Pascal Martinot-Lagarde a annoncé dans une vidéo publiée sur Instagram qu'il stoppait sa saison en salle, quelques jours avant les championnats d'Europe, pour mieux se concentrer sur la saison en plein air.


Champion d'Europe en salle du 60m haies en 2015 et vice-champion d'Europe en salle en 2017 et 2019, Pascal Martinot-Lagarde ne remportera pas une quatrième médaille européenne cette année. « PML » a en effet annoncé dans une vidéo publiée sur Instagram qu'il stoppait sa saison en salle, pour une raison plus mentale que physique. « Salut à tous, je vous fais un petit point sur la saison hivernale. Déjà, on a repris l'entraînement en octobre, avec un goût amer de la saison 2020, inexistante, et du coup avec une bonne motivation pour 2021, en ayant en tête que ça ne pouvait pas être pire. On a bossé, on a super bien bossé. Même en l'absence de championnats du monde (en salle, prévus en Chine du 18 au 20 mars mais reportés à 2023 en raison de la pandémie de coronavirus, ndlr), j'avais beaucoup d'envie pour aborder cette saison. Mon premier meeting se passe super bien, je fais l'une des meilleures rentrées de ma carrière. Puis par la suite, douche froide. Je me blesse à l'ischio droit au deuxième meeting fin janvier. Mes antécédents de carrière confirment que je suis capable de faire des retours incroyables, même inespérés, mais pas cette fois. En plus de cette blessure, j'ai eu une angine le week-end dernier qui m'a cloué au lit, avec une fièvre horrible. Le corps et l'esprit sont liés. Certes, mon corps est capable de se réparer, de courir, de cavaler, mais c'est la première fois de ma vie que j'ai faibli mentalement. Cette fièvre m'a littéralement mis KO. Je n'ai pas la force de continuer. J'avais prévu de revenir pour les championnats d'Europe en salle, mais là j'abandonne. En plus il y a toujours un risque de récidive pour les blessures, et quand je viens en championnat, ce n'est pas pour faire de la figuration. Je vous confirme que j'ai utilisé mon joker pour 2021 et je ferai en sorte que rien ne m'arrête cet été. »

Martinot-Lagarde avait la deuxième meilleure performance européenne de l'année

Le hurdler français de 29 ans n'aura donc disputé que trois courses cet hiver, s'imposant à Miramas en 7"64 en séries puis en 7"54 en finale le 22 janvier, puis terminant quatrième à Karlsruhe en 7"86 le 29 janvier. Il détient la cinquième meilleure performance de la saison en salle et la deuxième européenne (derrière son compatriote Wilhem Belocian, auteur de 7"45), mais ne fera donc pas mieux. L'objectif de l'année reste bien sûr les Jeux Olympiques de Tokyo, lui qui n'avait pas pu participer en 2012 à Londres en raison d'une blessure à l'ischio droit (il avait 20 ans), et avait fini quatrième à Rio en 2016, à quatre centièmes de son compatriote Dimitri Bascou, médaillé de bronze.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.