Nana Djimou contrainte de repousser sa retraite

Nana Djimou contrainte de repousser sa retraite©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le mercredi 25 mars 2020 à 18h22

Antoinette Nana Djimou voyait, comme beaucoup d'autres, la perspective des JO 2020 comme le firmament de sa carrière avant une retraite bien méritée. Mais il faudra donc suer et se sacrifier un an de plus.



Pour beaucoup de sportifs en fin de carrière, les conséquences de la pandémie de coronavirus sont particulièrement importantes. Avant même l'annonce du report des Jeux Olympiques, on savait par exemple que Luc Abalo allait continuer une saison de plus. Mais pour les sportifs individuels, l'échéance de Tokyo est évidemment la référence absolue, en tout cas dans certaines disciplines comme l'athlétisme. Ainsi Antoinette Nana Djimou, qui allait se lancer dans la course aux minima qualificatifs, décale donc son plan, comme Yohann Diniz l'avait déjà laissé entendre également.

« Décidément, rien n'arrive vraiment au hasard, écrit la double championne d'Europe d'heptathlon (2012, 2014), quatrième des JO 2012 à Londres. Je pensais que ce serait ma dernière ligne droite et qu'en septembre, j'ouvrirais une nouvelle page de mon existence. Hélas, ce n'est pas encore le moment. Comme dit l'adage, 'L'homme propose, Dieu dispose', qu'il en soit ainsi. Cependant, ça demeure une bonne décision d'avoir reporté ces Jeux au vu de la conjoncture. Prenez bien soin de vous, de vos proches et familles avant tout... A très vite ! » Agée de 34 ans, Nana Djimou va donc boucler 20 années d'épreuves combinées, comme elle l'anticipe déjà malicieusement dans ses derniers hashtags.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.