Meeting indoor de Paris : Soirée sans relief pour les Bleus, blessure pour Ombissa-Dzangue

Meeting indoor de Paris : Soirée sans relief pour les Bleus, blessure pour Ombissa-Dzangue©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 27 janvier 2019 à 20h21

Alors qu'Orlann Ombissa-Dzangue s'est blessée lors de la finale du 60m féminin, le Meeting indoor de Paris n'a pas vu les forces vives tricolores briller.

Devant un peu moins de 7500 spectateurs, l'athlétisme français a lancé sa saison. Dans une AccorHotels Arena plus remplie que lors de l'édition 2018, le Meeting de Paris a, en effet, permis à plusieurs têtes d'affiche tricolore de prendre un premier contact avec la compétition, à l'image de Kevin Mayer. Le recordman du monde du décathlon a pris part à deux des six épreuves au programme de cette soirée, le saut à la perche et le 60m haies. Le natif d'Argenteuil n'a toutefois pas brillé outre mesure, étant rapidement éliminé à la perche après avoir passé une barre à 5,35m puis n'a pas passé les séries sur les haies hautes malgré le troisième temps de sa série en 7''81, battu aux millièmes par le Hongrois Balazs Baji.


Grosse inquiétude pour Orlann Ombissa-Dzangue



Si le retour sur le tartan de Kevin Mayer a ravi le public parisien, cette soirée restera assombrie par la blessure d'Orlann Ombissa-Dzangue. La finaliste du 100m aux derniers championnats d'Europe de Berlin, malgré sa victoire sur le 60m en 7''24, dans le même temps que la Suissesse Mujinga Hambundji et devant sa compatriote Carolle Zahi (7''30), s'est effondrée une fois la course terminée, visiblement touchée à l'arrière de la cuisse gauche. Une blessure qui pourrait être liée à la multiplication des faux-départs, qui ont émaillé l'ensemble des courses disputées lors de ce meeting. Dans la finale masculine, elle aussi marquée par un faux-départ, Gué-Arthur Cissé et Sean Safo Atntwi n'ont pas pu être départagés à la photo-finish (6''60) alors que Jan Volko, qualifié au temps en séries, complète le podium (6''64). En ce qui concerne le triple saut, qui a innové avec un concours à trois essais puis des demi-finales au meilleur des deux sauts et une finale sur une seule tentative, le Burkinabè Hugues-Fabrice Zango (17,58m) a pris le meilleur sur le Cubain Jordan Diaz (16,58m) en battant le record d'Afrique quand Jean-Marc Pontvianne complète le podium (16,21) après son succès dans la petite finale face à Kévin Luron (15,06m).

Lavillenie absent, Manga sauve l'honneur sur les haies



Si Kevin Mayer a pris la dernière place du concours de saut à la perche, Renaud Lavillenie n'a finalement pas pris part à l'épreuve. A nouveau gêné à une jambe, le recordman du monde de la spécialité n'a pas été en mesure de défendre ses chances. Ce concours a finalement été remporté par Sam Kendricks (5,84m) alors qu'Axel Chappelle s'est arrêté à 5,50m et Stanley Joseph n'est pas allé plus haut de 5,35m. Avec trois Français au départ de la finale, marquée par plusieurs rappels du starter, les Bleus avaient une chance de briller sur le 60m haies mais Orlando Ortega s'est montré le plus rapide (7''63) juste devant Aurel Manga (7''64) alors que Pascal Martinot-Lagarde (7''70) et Wilhelm Belocian (7''72), qui avaient remporté les deux séries, doivent se contenter des 4eme et 5eme places. Dans la finale féminine, la Croate Andrea Ivancevic a devancé aux millièmes la Hongroise Luca Kozak (8''07). Une soirée rythmée, malgré des soucis de starter, qui a donné le ton de la saison indoor, marquée par les championnats d'Europe organisés à Glasgow du 1er au 3 mars prochains.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.