Meeting de Shanghai : Samba MPM sur 400m haies, Lyles en 9''86 sur 100m

Meeting de Shanghai : Samba MPM sur 400m haies, Lyles en 9''86 sur 100m©Media365

Marie Mahé, publié le samedi 18 mai 2019 à 15h17

Ce samedi, lors du meeting de Shanghai d'athlétisme, le Qatarien Abderrahman Samba a signé la deuxième meilleure performance mondiale de l'année sur le 400m haies, avec un chrono de 47''27. Sur 100m, Noah Lyles a affolé les chronos et s'impose en 9''86.

Le duel tant attendu a finalement bien eu lieu. Ce samedi, lors du meeting de Shanghai comptant pour la Ligue de diamant, Abderrahman Samba a tout simplement signé la meilleure performance mondiale de l'année, sur la distance du 400m haies. En effet, le Qatarien a signé un chrono de 47''27 et a notamment pu s'appuyer sur son finish pour faire la différence et ainsi avoir le dernier mot. L'athlète a surtout dominé son grand rival, l'Américain Rai Benjamin, qui termine en 47''80. Troisième en 49''41, l'Irlandais Thomas Barr complète le podium. Il s'agissait là du premier véritable choc de la saison entre deux hommes que l'on annonce comme les deux futurs phénomènes sur la distance. A 23 ans, Samba détient déjà la deuxième meilleure performance de l'histoire sur le 400m haies, avec un temps canon de 46''98. Quant à Benjamin, en 2018 à seulement 21 ans, il avait signé le troisième meilleur chrono de tous les temps, en 47''02. Les deux hommes se sont révélés aux yeux du grand public, l'an passé. Toutefois, le vieux record du monde de l'Américain Kevin Young, de 46''78 établi le 6 août 1992, n'a jamais été aussi menacé. Les Mondiaux de Doha (27 septembre - 6 octobre) vaudront très certainement le coup d'œil et la course du 400m haies sera sûrement la course à suivre.

Lyles a affolé les chronos sur 100m

Sur le 100m, les chronos se sont aussi affolés. Sur la distance, c'est le jeune Américain Noah Lyles qui s'est imposé, sur le fil. Il doit sa victoire à son énorme fin de course. Grâce à son temps canon de 9''86, soit la meilleure performance mondiale de l'année mais également son record personnel, il a pris le meilleur sur Christian Coleman. Ce dernier avait pourtant bel et bien réalisé un énorme départ. Finalement, il n'a pas réussi à tenir sur la fin et s'est fait battre par le nouveau phénomène de la distance reine, qui a ainsi réussi à faire la différence sur les tous derniers mètres, même si les deux hommes terminent dans le même temps (9''86). De son côté, Yomif Kejelcha, recordman du monde en salle du mile l'hiver dernier, a également signé une meilleure performance de l'année, sur 5000m, en 13'04''16. Alors que le rythme de la course a très nettement baissé après les 3000m (7'54), l'Éthiopien en a ainsi profité pour placer son accélération, à seulement 250m de la ligne. Sur le 400m, l'Américaine Sydney McLaughlin (19 ans), pour sa première en professionnelle, a fini deuxième (50''78), derrière la locale Salwa Naser (50''65). Enfin, le Jamaïcain Omar McLeod, champion olympique en 2016, s'est imposé sur le 110m haies en 13''12. Une course particulièrement dense pour l'occasion.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.