Meeting de Savone : Jacobs s'impose sur 100m, Vicaut 3eme

Meeting de Savone : Jacobs s'impose sur 100m, Vicaut 3eme©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 18 mai 2022 à 19h55

Pour son retour à la compétition lors du meeting de Savone, Lamont Marcell Jacobs a remporté la finale du 100m après avoir bénéficié d'un vent trop favorable pour descendre sous les dix secondes en demi-finales. Jimmy Vicaut, quant à lui, a pris la troisième place.

Lamont Marcell Jacobs a lancé sa saison. Pour son retour à la compétition en extérieur pour la première fois depuis ses titres olympiques du 100m et du 4x100m à Tokyo, l'Italien a assuré le spectacle devant son public à Savone. De retour sur les terres de sa première ligne droite bouclée en moins de dix secondes l'an passé, le natif d'El Paso a frappé fort d'entrée. En effet, Lamont Marcell Jacobs a dominé sa demi-finale en 9''99 mais avec un vent trop favorable (+2,3m/s). Jimmy Vicaut, de son côté, a terminé troisième en 10''07. La deuxième demi-finale, disputée avec moins de vent (+1,3m/s), Arthur Cissé s'est imposé en 10''09 devant l'autre représentant tricolore présent à Savone, Mohamadou Fall (10''15). La finale, quelques heures plus tard, a proposé des conditions plus propice au sprint, avec un vent quasiment nul (+0,3m/s).


Jacobs pensait pouvoir faire mieux

Le recordman d'Europe a confirmé sa domination avec un finale remportée en 10''04 devant Arthur Cissé (10''10) et Jimmy Vicaut (10''12). Mouhamadou Fall, de son côté, n'a pu faire mieux que la sixième et dernière place (10''24). Interrogé par la chaîne de télévision italienne Rai, Lamont Marcell Jacobs n'a pas caché une pointe de déception vis-à-vis de sa performance. « Je pensais mieux courir sincèrement, y compris du point de vue technique, a déclaré le double champion olympique peu après sa victoire en finale. Il manque un peu de travail, mais ce n'est que la première course de l'année, il y a encore du temps avant les Mondiaux. » Une première sortie de l'année en extérieur qui n'a pas permis à Jimmy Vicaut, désormais installé à Padoue pour s'entraîner sous la férule de Marco Airale, de valider les minima pour les championnats du monde, fixés à 10''03.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.