Meeting de Nairobi : Bromell devient le sixième homme le plus rapide sur 100m, Omanyala surprend

Meeting de Nairobi : Bromell devient le sixième homme le plus rapide sur 100m, Omanyala surprend©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 18 septembre 2021 à 20h23

A l'occasion du meeting de Nairobi, Trayvon Bromell a remporté le 100m en 9''76, nouvelle meilleure performance mondiale de l'année et sixième meilleur temps de l'histoire sur la distance. Ferdinand Omanyala a surpris son monde en battant le record d'Afrique en 9''77.



Si le record du monde est encore loin, Trayvon Bromell a inscrit son nom dans les annales. Alors qu'il a battu son record personnel en avril dernier lors d'un meeting en Floride, étant alors descendu en 9''77, le natif de St. Petersburg a établi sa nouvelle référence personnelle ce samedi à l'occasion du meeting de Nairobi. Quelques semaines après être totalement passé à côté des Jeux Olympiques de Tokyo avec une piteuse élimination dès les demi-finales, Trayvon Bromell a confirmé que ce n'était qu'un accident. Profitant sans doute de l'altitude dans la capitale du Kenya, l'Américain a remporté le 100m en 9''76 avec un vent favorable dans les limites imposées par World Athletics (+1,2m/s). Un temps qui lui permet de devenir le sixième meilleur performeur de tous les temps sur la distance. Retirant un centième de seconde à son record personnel, le Floridien a ainsi fait mieux que sa performance lors des sélections américaines. Avec cette performance, Trayvon Bromell est même allé quatre centièmes de seconde plus vite que Lamont Marcell Jacobs lors de la finale olympique de la distance, qui avait alors signé la meilleure performance mondiale de l'année en 9''80.

Omanyala surprend son monde

Mais si le chrono établi par l'Américain n'est pas une véritable surprise, celui de son dauphin lors de cette course l'est assurément. Ferdinand Omanyala s'est fait un nom dans un pays où le fond est roi. Descendu sous les dix secondes pour la première fois de sa carrière en août dernier avec 9''96 puis 9''86 lors de meetings organisés en Autriche, le natif de Nairobi est passé dans une autre dimension et confirmé sa progression extrêmement rapide pour un coureur qui avait jusqu'alors peiné à passer sous les dix secondes. Dans la foulée de Trayvon Bromell, le Kenyan a pris la deuxième place en 9''77, battant par la même occasion le record d'Afrique détenu par Akani Simbine depuis juillet dernier lors du meeting de Szekesfehervar (9''84). Alors que l'ancien champion olympique de la distance Justin Gatlin a pris la troisième place (10''03), le sprinteur français Mouhamadou Fall a terminé quatrième, profitant des circonstances pour améliorer son record personnel en 10''04, soit quatre centièmes de seconde de mieux que sa référence établie à Berne en août dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.