Meeting de Londres : Kendricks (encore) trop fort pour Lavillenie

Meeting de Londres : Kendricks (encore) trop fort pour Lavillenie©Media365

Sylvian Baudry, publié le samedi 21 juillet 2018 à 19h56

Renaud Lavillenie va finir par s'agacer. Ce samedi et pour la troisième fois consécutive, le Clermontois a dû s'incliner face à Sam Kendricks, dans le concours de saut à la perche.

L'Américain, qui a passé 5,96 m cette saison (meilleure performance mondiale de l'année), a effacé une barre à 5,92 m, qui lui a suffi pour remporter son troisième meeting de la Ligue de diamant d'affilée, après Paris et Rabat. Le Français, qui arborait un maillot de l'équipe de France de football à deux étoiles, mais sans connaître la même gloire que la bande à Didier Deschamps, a terminé deuxième du concours avec 5,86 m, en se manquant à 5,92 m puis à 5,97 m, assez loin de sa meilleure barre cette année (5,95 m), à Austin. Le champion olympique a confié après-coup à La Montagne avoir été gêné par une douleur au genou gauche.

MPM pour Fraser-Pryce


Autre moment attendu de ce meeting de Londres, le 100 m a tenu promesses. Chez les dames tout d'abord, avec le succès de la Jamaïquaine Shelly-Ann Fraser-Pryce (10''98), auteur de la meilleure performance mondiale de la saison, avec un temps de 10''98 alors qu'elle était pourtant en arrêt maternité depuis le printemps. Du côté des hommes, Ronnie Baker a profité sans surprise du forfait de dernière minute de Christian Coleman, blessé à l'ischio-jambier, pour devancer tous ses concurrents (9''90), y compris Yohan Blake (9''95), et signer son troisième succès de la saison en Ligue de Diamant.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU