Meeting de Liévin : Pas de record du monde pour Duplantis, Martinot-Lagarde en forme

Meeting de Liévin : Pas de record du monde pour Duplantis, Martinot-Lagarde en forme©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 19 février 2020 à 23h43

Si Armand Duplantis n'a pas amélioré son record du monde à la perche, le Meeting de Liévin a vu Pascal Martinot-Lagarde dominer nettement le 60m haies avec la meilleure performance mondiale de l'année.

Armand Duplantis a essayé, mais le record du monde du saut à la perche est resté à 6,18m. Tête d'affiche du Meeting de Liévin, le Suédois n'a pas déçu en s'attaquant au record du monde qu'il vient d'établir à Glasgow. Esseulé dès la barre à 5,90m, à laquelle Sam Kendricks a été éliminé, « Mondo » a d'abord passé 6,07m au premier essai avant de tenter à trois reprises une barre à 6,19m. Mais cette fois, Armand Duplantis a échoué à trois reprises. Un concours qui a été organisé en parallèle de la perche féminine où Sandi Morris, après avoir passé 4,83m, a également tenté sa chance contre le record du monde indoor de Jennifer Suhr mais l'Américaine a échoué à trois reprises à 5,03m. « C'est une soirée assez étrange. L'atmosphère était formidable, les spectateurs m'ont donné une énergie dingue, c'était une soirée sympa car Sandi Morris et moi, on a tenté un record du monde en même temps, a confié Armand Duplantis à l'issue du concours. Les gens sont venus vers moi après le concours pour me dire : 'Ok, la prochaine fois, la prochaine fois'. Mais j'ai le sentiment d'avoir très bien sauté ce soir ! »


Martinot-Lagarde frappe fort

Autre temps fort de cette soirée dans le Nord, la finale du 60m haies a vu Pascal Martinot-Lagarde aller chercher la meilleure performance mondiale de l'année en 7''47, soit à deux centièmes du meilleur temps de sa carrière sur la distance. Lors de cette finale, le Français a devancé le Koweitien Yaqoub Mohamed Al Youha et Orlando Ortega. « Le départ c'était la clé. Après la série, le coach m'a dit qu'il n'y avait rien à changer à partir de la deuxième haie. Le gros du travail, c'est le départ et la première haie, a déclaré PML à l'issue de sa course. J'ai fait un bon départ, c'était bien engagé et il n'y a pas eu de mystère. Ça me fait vraiment du bien. Je ne m'attendais pas à ça. Là, d'un coup 7''47. Je suis vraiment content. » Pierre-Ambroise Bosse a également enflammé Liévin en remportant le 1000m en 2'19''26 devant Andrew Osagie et Evans Kipchumba mais sans atteindre son objectif qui était le record de France de la distance détenu par Mehdi Baala.


Record du monde pour Mismas sur 2000m steeple

Ce Meeting de Liévin, s'il n'a pas vu Armand Duplantis s'envoler, a tout de même eu droit à un « record du monde » officieux. Sur l'inhabituelle distance du 2000m steeple, la Slovène Marusa Mismas a réalisé un dernier tour à haute intensité pour s'imposer en 5'47''79, améliorant la meilleure marque historique dans cette épreuve. Le triple saut a vu Hugues-Fabrice Zango s'imposer avec une marque à 17,51m mais les efforts pour aller tutoyer le record du monde n'ont pas été couronnées de succès. Ronnie Baker a remporté le 60m en 6''44 quand le 800m a été dominé par Collins Kipruto (1'46''34). Sur le 1500m, Samuel Tefera a tout donné pour aller chercher son propre record du monde mais l'Ethiopien a échoué, s'imposant en 3'35''54, alors que son compatriote Getnet Wale a dominé le 3000m (7'32''80).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.