Marteau (F) : Nouveau record de France pour Alexandra Tavernier

Marteau (F) : Nouveau record de France pour Alexandra Tavernier©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 11 juillet 2020 à 22h52

Pour sa première compétition de l'année, lors du Meeting de Lyon ce samedi, Alexandra Tavernier a battu son propre record de France du lancer du marteau.


Une rentrée tonitruante pour Alexandra Tavernier. Absente des plateaux de lancer depuis le mois d'octobre dernier et sa sixième place lors des championnats du monde organisés à Doha, la sociétaire du club d'Annecy a brillé à l'occasion du meeting organisé ce samedi à Lyon. La lanceuse de 26 ans a, en effet, profité de cette première compétition de l'année 2020 pour améliorer son record de France du lancer du marteau de dix centimètres. L'engin est, en effet, retombé à 74,94m, effaçant ainsi les 74,84m réalisés lors du meeting de Chorzow en juin 2019. Un record qui intervient dans un concours de haute volée pour Alexandra Tavernier, qui est parvenue à réaliser quatre lancers au-delà des 72 mètres. Comme un bonheur n'arrive jamais seul, la native d'Annecy a également pu assister au record personnel de son frère cadet Hugo, âgé de 19 ans, à l'occasion de ce même concours (69,39m).

Tavernier surprise de son niveau de performance

Peu après la conclusion du concours, Alexandra Tavernier s'est confiée au site officiel de la Fédération Française d'athlétisme. Cette dernière n'a pas caché un peu de surprise face à un tel résultat. « Ce n'était pas forcément prévu, assure la lanceuse. Je m'attendais à une bonne performance après avoir réalisé une belle séance la semaine dernière à l'entraînement, mais c'était un quitte ou double. » Un concours auquel elle a participé aux côtés de ses homologues masculins, ce qui a pu l'aider à battre son record de France du lancer du marteau. « On marchait sur des œufs. C'était une compète très familiale et super sympa, entre lanceurs, ajoute Alexandra Tavernier. Même si on lançait avec les garçons, j'étais toute seule à me tirer la bourre. » Une performance qui permet de relancer l'athlétisme en France sur les chapeaux de roues, le meeting de Lyon étant la première compétition autorisée depuis la fin du confinement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.