Marathon de Paris : Clémence Calvin bat le record de France, Milaw et Burka s'imposent

Marathon de Paris : Clémence Calvin bat le record de France, Milaw et Burka s'imposent©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 14 avril 2019 à 10h44

Lors d'une course remportée par l'Ethiopienne Gelete Burka, Clémence Calvin, dont la préparation a été troublée par une affaire de suspicion de dopage, a battu le record de France du marathon lors du Marathon de Paris, en 2h23"41. L'Ethiopien Abraha Milaw s'est quant à lui imposé chez les hommes.



C'est assurément un record de France qui va faire jaser... Autorisée à disputer le marathon de Paris vendredi soir par le Conseil d'Etat alors que l'Agence française de lutte contre le dopage l'avait suspendue provisoirement pour cause de manquement à un contrôle antidopage le 27 mars dernier à Marrakech, Clémence Calvin a fait mieux que participer, puisqu'elle a terminé quatrième, tout en battant le record de France, en 2h23'41, soit 2'47 de mieux que son record personnel. Le record était détenu depuis neuf ans par Christelle Daunay (2h24'22). La vice-championne d'Europe du marathon n'a pourtant pas eu une préparation optimale, puisqu'outre cette affaire de contrôle manqué, elle a également vu la police perquisitionner sa maison vendredi à Martigues dans le cadre d'une enquête pour suspicion de détention de produits dopants (la police n'a rien trouvé). Malgré tout, elle est parvenue à terminer quatrième, derrière un trio d'Ethiopiennes. Gelete Burka, vice-championne du monde 2015, s'est en effet imposée en 2h22'48, devant Azmera Gebru (2h22'53) et Azmera Abreha (2h23'37). « J'ai vécu une semaine compliquée. Mais mes proches ont continué à me préserver, j'ai reçu beaucoup de messages de soutien. Finalement les minorités dissidentes restent des minorités... Il y avait beaucoup d'amour, de bienveillance, sur le bord de la route. Dans ma tête je me répétais « je t'aime Paris, je t'aime la France », a réagi Clémence Calvin au micro de France Télévisions. Reste désormais à savoir quelle sera la suite de "l'affaire Calvin" et si sa performance sera bel et bien homologuée.

Pas de triplé pour Lonyangata

Chez les hommes la victoire est également revenue à un athlète venu d'Ethiopie. Abrha Milaw, déjà vainqueur du marathon de Cannes en novembre dernier, s'est imposé en 2h07'05, avec vingt secondes d'avance sur son compatriote Asefa Mengistu et 24 sur le Kenyan Paul Lonyangata, double tenant du titre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.